[Politique]le SDF exige la démission du ministre Djoumessi au regard de la pénétrante Est de Douala

Selon le Social Democratic Front, le ministre Nganou Djoumessi a fait des déclarations publiques scandaleuses concernant ce chantier qui occasionne de gros embouteillages. Le Comité Exécutif National du SDF s’est réuni le 10 août 2019 à Douala sous la présidence de Ni John Fru Ndi, le leader de ce parti de l’opposition. La crise qui sévit dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest n’était pas l’unique sujet au centre de cette rencontre. Les participants ont également abordé «la situation de la pénétrante Est de Douala ainsi que celle de toutes les Nationales dégradées». Le SDF exige que toutes les nationales dégradées soient déclarées «état de catastrophe nationale par l’Etat», rapporte le quotidien Le Jour dans son édition en kiosque ce mardi 13 août 2019. Le parti de l’opposition exige également la démission du ministre des Travaux Publics pour «ses déclarations publiques scandaleuses» concernant les travaux de la pénétrante Est. Le ministre Emmanuel Nganou Djoumessi s’était en effet rendu à Yassa, où de gros embouteillages constituent un calvaire pour les populations qui empruntent la pénétrante Est de la ville. «Sur le chantier, le ministre s’est entretenu avec les responsables de l’entreprise chinoise en charge des travaux. Il a entre autre demandé à l’entreprise de lui indiquer quel autre ouvrage du genre elle avait déjà réalisé», rappelle le journal. Une sortie inadmissible

Website to visit

Social

  • Mobile Apps