[Politique ]scrutin 2020,Ngalle Bibehe s'approprie abusivement la victoire

Le Ministre des Transports, Jean Ernest Ngalle Bibehe avait été mis au garage après les opérations de sélection des candidats du RDPC en vue du double scrutin du 9 février 2020. Ngalle Bibehe avait été mis à la disposition de Laurent Esso, Président de la Commission régionale de campagne. Laurent Esso ne pouvait plus l'envoyer en Sanaga-Maritime compte tenu du désordre qu'il y avait créé pendant la sélection des candidats. Ngalle Bibehe avait en effet retouché toutes les listes des candidats aux municipales dans toutes les communes de la Région du Littoral. Il était le Président de la Commission régionale de sélection des candidats pour les municipales et avait enlevé certains candidats choisis par la base et placé ses hommes de main ; bafouant ainsi dispositions de la circulaire du Président national et la note du Secrétaire général du comité central du Rdpc. Les grincements de dents s’étaient fait entendre par -ci et par-là. Pour le punir, on l'a envoyé à Yabassi où sa fonction ne lui donnait aucune occasion d’être en contact direct avec les militants. C'est que Ngalle Bibehe avait retouché les listes à Edea 1er, Edea 2, Pouma, Massock, Ndom, Ngambe etc … à Massock par exemple le Président de la Commission communale de campagne, Samuel Donatien Nengue avait maille à partir avec Nonga Beauté imposé dans la liste par Ngalle Bibehe. Le Parti était divisé à Massock où il y avait deux campagnes opposées du même parti sur le terrain. C'est pour cette raison qu'on attribue l'échec de Massock au Ministre des Transports. Ngalle Bibehe est le seul Ministre qui n'a pas été envoyé chez lui battre campagne. Il a été envoyé à Yabassi auprès de Narcisse Mouelle, Président de la Commission communale de campagne. Mais 2 jours avant la fin de la campagne il a supplié son grand frère Alphonse Joseph Bibehe pour qu'il lui permette de battre campagne à ses côtés. Selon nos informations, Alphonse Joseph Bibehe aurait fraternellement donné un avis favorable à la demande de son jeune frère mais tout le travail sur le terrain déjà été effectué deux semaines avant. Contre toute attente Ngalle Bibehe a atterri à Edea 1er sans qu’on ne l'y invite et sans l’avis de Louis Yinda, président de la commission départementale ; ni celui de Laurent Esso, Président de la Commission régionale de campagne. La commission départementale n'a pas manqué de faire le reproche à Alphonse Joseph Bibehe, Président de la Commission communale de campagne du RDPC à Edea 1er. En effet c'est lui qui a déroulé le tapis à son jeune frère pour qu’il batte campagne avec lui à Edea 1er. Seulement au lendemain de la victoire du RDPC à Yabassi et à Edea 1er, le Ministre des Transports a envahi les médias et se bombe le torse en s'appropriant la victoire du RDPC dans ces circonscriptions électorales. Tout le monde sait pourtant que le travail n'a pas été fait par lui mais plutôt par Narcisse Mouelle Kombi et Alphonse Joseph Bibehe qui, au travers d'un discours novateur ont convaincu les populations de ce que leur intérêt se trouve au sein du RDPC et non dans l'opposition. Personne n'est dupe. Ngalle Bibehe ne peut pas en 2 jours renverser la vapeur à Edea 1er et à Yabassi qui sont zones cosmopolites et particulièrement difficiles. Le travail a été faiten amont et en aval par son grand frère, Alphonse Joseph Bibehe à Edea 1er et à Yabassi par Narcisse Mouelle Kombi

Website to visit

Social

  • Mobile Apps