[Politique] Roméo Dika :‹‹ je vais mobiliser les artistes contre Paul Biya et le régime››

L’artiste-musicien dit avoir tout donné au parti au pouvoir mais n’a rien reçu en retour. Il promet de faire tomber le régime. L’artiste musicien Roméo Dika continue de faire pression sur les autorités camerounaises pour se faire payer son argent. Il s’agit de 90 millions de FCFA représentant plusieurs prestations de services pour le compte des différentes campagnes présidentielles. « J’ai battu campagne pour Paul Biya étant paralysé » Dans cet extrait audio, devenue virale sur les réseaux sociaux, il dit avoir tout donné pour le parti au pouvoir. « J’ai toujours été dans la bataille. En 2018, j’étais paralysé des pieds mais je suis venu à Douala parce que Laurent Esso m’avait demandé de venir. Et quand j’ai fini de battre campagne, je suis revenu ici (Yaoundé). Si je suis resté vivant c’est parce que Bidoung Mkpatt (actuel ministre des Arts et de la culture) n’a pas laissé mes enfants mourir de faim et je l’en remercie. Handicapé, Laurent Esso m’a appelé et je suis allé battre campagne pour Paul Biya », martèle l’ex-militant du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC). En colère contre Paul Biya et son régime, l’auteur « du mari de ma femme » menace de mobiliser les artistes pour chasser le chef d’Etat du pouvoir. « Moi Ndoumbé Dika, je vais mobiliser les artistes contre Paul Biya et le régime. Je le ferai. Pourquoi est-ce que depuis 16 ans on ne me paye pas ? Quelle est la raison fondamentale ? Malgré les instructions du président on ne me paye pas depuis 16 ans. Ce qui me fâche c’est ce que Paul Biya a dit de sa propre bouche dans sa maison Mvomeka que « rentrez à Yaoundé, il va me faire payer. Il ne l’a pas fait », déballe Roméo Dika. « Bapès Bapès m’a sauvé la vie » L’artiste musicien, dans l’extrait audio, dit avoir été abandonné par le régime alors qu’il souffrait d’un AVC. « J’ai fait mon premier AVC où j’ai eu la tête complètement tordu, le visage en arrière et le front regardait devant. J’étais à l’hôpital. J’ai envoyé les photos au président disant que j’ai besoin de mon argent pour me soigner. Vous savez qui m’a conservez en vie ? C’est feu Bapès Bapès (un ancien ministre des Enseignements secondaires décédé en 2016) qui a donné 20 millions de FCFA à ma femme pour qu’on me soigne. Vous comprenez ? Si j’avais attendu l’argent de Paul Biya je serais mort », soutient-il.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App