[Politique] Rentrée parlementaire : Suspens majeur au perchoir du Sénat

Le 11 mars 2021, s’est ouvert la 1ère session parlementaire de l’année en cours. On y parlera du renouvellement de l’équipe dirigeante des deux chambres parlementaires. Si pour la chambre basse, Cavaye YEGUIE DJIBRIL est sûr de rempiler à son poste de président, à la chambre haute, la santé chancelante du président du Sénat accentue le suspens autour de sa reconduction. Marcel NIAT NJIFENJI est en ballotage à la tète du Sénat. Marcel NIAT NJ I FEN JI ci-devant président du Sénat depuis sa mise en place en juin 2013, est physiquement mal en point. Son âge avancé et sa santé déclinante déteignent considérablement sur ses aptitudes à assumer ses fonctions de Président du Sénat et de 2ème personnalité de la République, par ailleurs remplaçant putatif du Chef de l’Etat en cas de vacance. Marcel NIAT NJIFENJI a été aperçu pour la dernière fois au parlement lors de sa réélection le 26 mars 2020. Octogénaire de son état, et plusieurs fois annoncé pour mort dans les réseaux sociaux, il a déjà bénéficié de plusieurs évacuations sanitaires en Europe. Selon certaines sources proches, conscient de sa fragilité de santé, il aurait à plusieurs reprises envisagé de se retirer des hautes responsabilités à lui confiées. Mais sa loyauté et son amitié fidèle au Prince ont toujours contraint le Chef de l’Etat à le maintenir au perchoir du Sénat, ceci en dépit de tout. Paul BIYA est réputé fidèle en amitié. Le Président de la République est la clé de voûte dans notre système de gouvernance, car c’est lui qui impulse tout et c’est vers lui que toutes les décisions et autres actions finales reviennent. Pour autant, certaines sources indiquent par ailleurs que certaines de ses indemnités liées au départ de Marcel NIAT du perchoir du sénat, lui auraient déjà été versées. Par ailleurs, à l’ouverture de la session de mars 2021, ni le président du Sénat ni son adjoint n’étaient présents. Les tractations en coulisses seraient en cours sur le remplaçant idoine de Marcel NIAT NJIFENJI au perchoir de cette chambre. Face à ces conjectures, plusieurs noms triés sur le volet apparaissent en toile de fond dont entre autres les sénateurs François Xavier NGOU-BEYOU du Haut-Nkam, Anaclet FOMETHE de la Menoua, MBOMBO NJOYA Ibrahim du Noun. Le Chef de l’Etat aurait décidé de maintenir ce poste à un ressortissant de la région de l’Ouest. Sinon, plusieurs autres personnalités sortiraient de l’ombre dont entre autres le sénateur TABIi TAN DO du Sud-ouest, et même le 1 er vice-président du Sénat ABOUBAKARY Abdou-laye du Nord. « Il est très malade, c’est connu de tous. Peut-être ce que beaucoup de ses compatriotes ignorent, c’est qu’il tient à peine sur ses deux jambes. Donc tenant compte de son état de santé qui va de mal en pire, il est mieux pour lui de rester alité… « , nous a confié un personnel du Sénat. Mais par contre, d’autres affirment mordicus que Marcel NIAT est à même de continuer ses missions sans coups férir. Ils arguent une vidéo récente sur la toile dans laquelle il dansait au mariage de sa petite fille. Les proches collaborateurs du président du Sénat ne sont pas prêts à lâcher les prébendes liés à leurs proximités avec Marcel NIAT, malgré ses indisponibilités récurrentes pour raison de santé. Ils font donc feu de tout bois, pour que le Prince ne change rien au Sénat. Voila pourquoi, cette session de mars 2021 revêt un intérêt particulier au Sénat, ceci en dehors du vote ries projets de lois encore attendus au parlement. Qui de Cavaye Yéguié Djibril ? Pour sa part, Cavaye YEGUIE DJIBRIL vient de passer deux mois de réclusion à Mada, son village natal, dans la région de l’Extrême-Nord. Le président de l’Assemblée nationale, par ailleurs 3ème personnalité de la République, a regagné la capitale politique Yaoundé, le 6 mars 2021. Mais contrairement au président du Sénat, il semble encore mieux en point, » Ce sont davantage ses proches qui ont intérêt que leur mentor ne perde pas nette position de pouvoir. Ils ont tout mis en œuvre pour organiser l’audience avec l’ambassadeur d’Arabie Saoudite, le 9 mars 2021, ceci afin de convaincre le Chef de l’Etat qu’il tient encore le coup « , relativise un personnel du secrétariat de la chambre basse. Cavaye est apparu visiblement diminué, plus affaibli que par le passé. Lui aussi octogénaire, Cavaye YEGUIE DJIBRIL est au perchoir de l’Assemblée nationale depuis plus de 28 ans, ceci sans discontinuer. Il a été reconduit à son poste le 17 mars 2020, après qu’il ait violé en forçant en sa faveur, les dispositions de la circulaire du Président national du Rdpc, préconisant un rajeunissement des candidatures, lors des investitures pour le double scrutin municipal et législatif du 9 février 2020. L’élu du Mayo Sava dans l’Extrême-nord, et membre du bureau politique du Rdpc au pouvoir, cumule plus 50 ans de vie parlementaire. Sa fidélité au Président Paul Biya lui vaut à chaque fois, sa reconduction au perchoir de l’Assemblée nationale. Pour la session de mars en cours, il sera assurément à nouveau reconduit, tant est que le Rdpc compte 152 députés sur 180. Une majorité obèse qui lui confère tout.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps