[Politique] Renouvellement des organes de base à Wouri 2 : le RDPC au bord de l'implosion

Des militants du parti de Paul Biya dénoncent des irrégularités, notamment le bourrage des urnes, l’absence de plusieurs noms des militants sur le sommier… Les mécontentements dans le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) pendant les renouvellements des organes de base ne concernent pas que la région du sud natal de Paul Biya. A Douala, dans le Wouri 2, l’on dénombre de nombreuses irrégularités. L’on parle de bourrage d’urnes. « Il y a eu beaucoup d’irrégularités, dans certains centres de vote qui n’ont pas permis à ce qu’il y ait égalité de chance dans le sens où la commission n’a pas fait son travail normalement. Les heures des votes n’étaient pas respectées, l’ouverture des centres de votes n’était pas respectée, il y a eu bourrage des urnes », signale un militant du parti de la flamme. Mbam-Ewondo « Nous sommes dans le sous-centre de Mbam-Ewondo, c’est un sous-centre où la commission a repris les élections à cause de la mauvaise gérance. Les sommiers affichés n’ont pas respectés les normes, plusieurs noms des militants ne se retrouvent pas au niveau du sommier. Conséquence, près de 400 militants n’ont pas voté », ajoute un autre militant de cette circonscription électorale. Il s’agit en effet des élections du 19 septembre 2021. Dans le fond, il n’y a pas que la section de Mbam-Ewondo à Wouri 2, plusieurs militants du parti de Paul Biya dénoncent des irrégularités à Newton aéroport 03, Haussa Centre gare, Kilomètre 05, Trattaffic… Félix Célestin Bessala C’est alors dans cette lancée que Félix Célestin Bessala a introduit le 21 septembre 2021, un recours en annulation totale et partielle de l’élection du bureau de section Rdpc à la présidence de la commission départementale de contrôle. Ce dernier dénonce par ailleurs les manœuvres de son camarade Pongoh Emmanuel, qu’il accuse de complicité de fraude.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps