[Politique] Régionales 2020/Sud : le choix cornélien

Les supputations au sujet de celui gui va présider aux destinées du Rdpc à la tête de la région du Sud, vont bon train. Mais les potentiels candidats commencent déjà à se démarquer. Parmi eux, Gervais Ndo ancien maire d’Ebolowa II, il a fait ses classes au sein du Rdpc et a une certaine maitrise des questions de décentralisation ; Samson Enam Enam, ancien président du comité de gestion du Feicom et militant engagé du Rdpc ; ou encore Mve Elle Mva, candidat pour la Valée du Ntem. Au regard des revendications qui se font déjà entendre, il est fort probable que ce soit ce fils de la Valée du Ntem qui soit désigné par le Comité central. Les siens se plaignent que son département d’origine est le plus lésé de la région. Sur les 6 postes ministériels qui reviennent à cette région du Sud, la Valée du Ntem est le seul département qui n’a pas de ministre. En plus, au niveau de la répartition, la Valée du Ntem a moins de Conseillers régionaux que les autres départements. Il serait donc juste pour certains que la présidence du Conseil régional vienne de cette localité. Mve Elle Mva a plusieurs cordes à son arc. Il est membre de la commission régionale du comité central du Rdpc pour le Sud, une commission qui a son mot à dire sur le choix du candidat. En plus, il a un état de service fiable et crédible au sein du parti au pouvoir. Enfin il est connu d’être proche de Jacgues Fame Ndongo, secrétaire à la communication du Rdpc, de quoi penser qu’il est bien parti pour diriger le Conseil régional du Sud.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App