[Politique] Regard : comprendre le prof Messanga Nyamding

Le professeur Pascal Charlemagne Messanga Nyamding subi dans son clan le même sort que celui réservé à Meon par les kamtalibans ! L’intelligence qui veut contrôler et imposer la morale sociale. Comme Meon, Messanga Nyamding combat les fléaux sociaux sans considération de clan. Il tire sur ses camarades dans le but d’a-sainir le chemin du Président Paul Biya pour une fin honorable.Malheureusement, il ne comprend pas que le Sgpr qu’il présente aujourd’hui comme un ennemi, est le grand patron qui conduit une mission délicate basée sur la sauvegarde institutionnelle du Cameroun conformément aux hautes missions et la confiance placée en lui par son Chef. Le professeur Messanga Nyamding veut entamer une guerre qui est déjà engagée depuis belle lurette.Peut-être parce qu’il pense qu’elle est mal menée. Ce qui devrait en principe l’amener à se rapprocher des autorités en question sous sa casquette de membre du Comité central, pour des échanges positives et taire les ragots au lieu d’exposer sur la toile, tout un gouvernement.Aucun système n’étant parfait, passer le temps à défier le système est une violation grave de l’autorité de-l’Etat et une grave entrave au fonctionnement du septennat en cours. Dans la même matrice, il est donc de bon ton qu’on se comprenne et qu’on fasse la paix des braves. Sous ce plan.il revient au professeur Messanga Nyamding d’opter pour une réconciliation de fait et sincère avec le Sgpr, son camarade de parti. Condamner l’homosexualité, les dépravations des moeurs et autres dérives des membres du gouvernement revient à salir la fonction du camarade Sgpr qui multiplie tout de même de bons résultats en dépit de la crise sanitaire (Covid-19) qui ralentit tous les pays au monde. Le professeur Messanga Nyamding tout comme Hervé Emmanuel Nkom, sont des parfaits lieutenants du Rdpc et des chevaliers du Président Paul Biya. Apprenons aussi à récompenser les efforts des uns et des autres.L’arbre de la paix doit-être conduite parle chef supérieur Messanga Nyamding vers son frère le Sgpr. Les deux hommes fumeront ainsi le calumet de la paix, pour la bonne marche du Cameroun, afin que nous préparons tous comme il se doit, une sortie très honorable de notre champion, son excellence Paul Biya, lors de la transition. N’éparpillons pas nos munitions vers des cibles inutiles. Les ennemis veulent profiter de tout ce qui se passe pour ridiculiser le grand professeur Messanga Nyamding. Nous ne pouvons pas en tant que camarades du parti, être insensibles sur cette actualité. Nous appelons nos leaders à faire cette paix impérative au plus vite.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps