[Politique] Paul Biya félicite le nouveau lamido de Garoua pour sa récente élection

Le lundi 07 juin 2021, le ministre de l’Administration Territoriale, Atanga Nji Paul, a reçu en audience le lamido de Garoua Sa Majesté Ibrahim El Rachidine dans son cabinet. Au cours des échanges, le MINAT lui a transmis le message de félicitations du Chef de l’État, Son Excellence Paul Biya, pour sa brillante élection à la tête de la chefferie traditionnelle de 1er de Garoua. Il a par ailleurs tenu à rappeler la lourde responsabilité qui sera désormais celle du nouveau lamido de Garoua : promouvoir la paix, le développement, et le vivre ensemble. Il doit aussi veiller sur le respect des institutions de l’État. Sa Majesté Ibrahim El Rachidine pour sa part a remercié le président de la République, Son Excellence Paul Biya, pour la tenue d’une l’élection libre et transparente supervisée par le ministère de l’Administration Territoriale. Il a ajouté par la même occasion qu’il est prêt à atteindre les résultats attendus des autorités traditionnelles au niveau de la chefferie de 1er degré de Garoua notamment en posant des actes forts. Une preuve palpable pour rassurer que la jeunesse camerounaise en général et celle de Garoua en particulier. Sa Majesté Ibrahim El Rachidine a été élu le 10 mai 2021 par une douzaine de notables qui constituaient le corps électoral. Il devient ainsi le 15ème Lamido de l’histoire de Garoua. Ibrahim El Rachidine, est le petit-fils du lamido Abdoulaye. Il est aussi militaire avec le grade de capitaine d’armée à la Sécurité Militaire (SEMIL). A la tête du Lamidat de Garoua, il succède à Alim Garga Hayatou, mort le 5 février 2021 des suites de maladie à l’âge de 75 ans. Ce dernier, qui a régné pendant 21 ans, avait aussi remplacé son oncle, Ibrahima Abbo. Au moment où Ibrahim El Rachidine inscrit son nom en lettres d’or dans l’histoire du palais de Garoua, les défis qui se présentent à lui sont nombreux. Il semble être l’homme qu’il faut, à la place qu’il faut et peut aussi compter sur sa fougue juvénile (39 ans seulement). Il est ancien étudiant de l’université de Ngaoundéré. L’heureux élu doit désormais présider aux destinées des populations du chef-lieu de la région du Nord, tout en collaborant avec les autorités administratives de la ville, en tant qu’auxiliaire de l’administration.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps