Politique ]Paul Biya demande le départ du directeur général de cimencam

Le chef de l’Etat demande qu’un autre cadre du groupe Lafargeholcim Maroc Afrique soit désigné à ce poste. Paul Biya ne veut plus de Benoît Galichet comme directeur général des Cimenteries du Cameroun (Cimencam). Le président de la République a ordonné son remplacement. Dans une correspondance signée le 06 août dernier, Pierre Moukoko Mbonjo, le président du conseil d’administration de Cimencam est revenu sur le sujet. Benoit Galichet indésirable « J’ai l’honneur vous notifier la très haute décision du président de la République, chef de l’Etat, relayée par le ministre d’État secrétaire général de la présidence de la République et répercutée par le ministre des Mines, de l’industrie et du développement technologique, de ne pas reconduire le mandat de Monsieur Benoît Galichet comme directeur général des Cimenteries du Cameroun (Cimencam) pour la période 2020-2022. Le chef de l’Etat demande qu’un autre cadre du groupe Lafargeholcim Maroc Afrique soit désigné à ce poste. » Cette note survient après une série de correspondances sur la question. Il s’agit notamment d’une réponse à une lettre du 5 juin 2020 dans laquelle l’administrateur directeur général du groupe Lafargeholcim Maroc Afrique sollicitait la reconduction de Benoît Galichet au poste de Directeur général de Cimencam pour une durée de deux ans. Deux ans à la tête de Cimencam Le français a déjà passé deux ans à la tête de la cimenterie. Il avait été officiellement installé à son poste le 09 juillet 2017 dans les locaux de la cimenterie de Bonabéri. Benoît Galichet, 47 ans alors, remplaçait à ce poste Pierre Damnon, arrivé en fin de mandat au Cameroun. Le futur ex-DG est titulaire d’un Master en génie mécanique obtenu à l’École nationale supérieure des arts et métiers, Chalons en Champagne (France). Il commence sa carrière en 1996 en intégrant le Groupe Lafarge (devenu Lafargeholcim depuis 2015) en tant que responsable production, carrière et projets à l’usine de Héming en France. Un poste qu’il occupera pendant sept ans. Ensuite, il passe une quinzaine d’années à des postes de responsabilité en Europe de l’Est, avec une présence en Slovaquie et en Autriche.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App