[Politique] Paul Biya célèbre ses 87 ans dans un contexte tendu au Cameroun

Né en 1933 à Mvomeka’a, dans la région du Sud, il a fait ses études primaires et secondaires au Cameroun, puis a obtenu une licence en droit public à Sciences Po Paris. De retour au pays en 1962, il est nommé chargé de mission à la Présidence. En 1968, il est fait Secrétaire Général de la Présidence, puis Premier Ministre en 1975 et succèdera à Ahmadou Ahidjo le 6 novembre 1982. Depuis, il n’a pas quitté le Palais d’Etoudi, cumulant ainsi plus de 37 ans à la tête de l’Etat. Malgré des difficultés sur le plan économique, le père de Junior et Brenda Biya a su maintenir une certaine stabilité jusqu’en 2014, année marquée par le début des attaques de Boko Haram à l’Extrême-Nord du pays. A cela, s’est ajouté en 2016 un conflit meurtrier qui oppose des milices séparatistes à l’armée régulière dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, sur fond de revendication d’indépendance. Une crise politique, conséquence des élections de 2018 vient se rajouter à tout cela et l’oppose essentiellement à Maurice Kamto.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps