[Politique] Patronat : le grand soutien de Protais Ayangma au président du Gicam

Dans un communiqué, le président d’Entreprises du Cameroun (Ecam), manifeste sa solidarité au Gicam dans le conflit qui l’oppose avec la direction des Impôts. Le conflit entre le président du Groupement Inter-Patronal du Cameroun (Gicam) et la direction générale des impôts fait encore des vagues. Dans un communiqué, Protais Ayangma donne sa position sur le sujet. Pour lui, «l’un des mérites de l’action du Gicam est de mettre au cœur du débat public cette question majeure. Les entreprises comme les citoyens ont l’impérieux devoir de s’acquitter de leurs impôts et en retour, l’Etat doit assumer ses fonctions régaliennes». Une forme de soutien, du groupement patronal Entreprises du Cameroun (Ecam). Selon ce dernier pour que ce débat fonctionne, « il faut un minimum de consensus entre les différents acteurs. Il est donc urgent de rétablir ce dialogue sans lequel l’économie ne saurait connaitre son véritable essor… il est indispensable que l’Etat, premier bénéficiaire, mette un point d’honneur à maintenir en vie l’entreprise». Sortie justifiée Protais Ayangma pense que la sortie du Gicam est justifiée. Ceci, d’autant plus «qu’il est évident que la pression fiscale est de plus en plus forte. Elle ne touche pas seulement les grandes entreprises mais également et surtout les Petites et Moyennes Entreprises qui n’ont pas les moyens de s’offrir des experts en optimisation fiscale». Commente celui-ci. Par la suite, il «invite aussi l’Etat, à travers le Ministère des Finances via la Direction Générale des Impôts, à appliquer une fiscalité juste et économique de nature à permettre à l’entreprise de continuer à se développer et à payer les impôts». Il pense aussi qu’il est plus qu’urgent de rétablir la confiance entre l’administration fiscale et les contribuables sans lesquels il n’y a pas d’Etat. Pour mémoire, dans une lettre le 16 janvier dernier, le président du Gicam dénonce la rupture consommée des relations entre le directeur général des Impôts et les entreprises.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps