[Politique] Patricia Ndam Njoya : ‹‹ ma vie est en danger ››

La veuve d’Adamou Ndam Njoya affirme qu’elle n’est plus en sécurité dans la ville de Foumban située à l’Ouest. Hermine Patricia Tomaino Ndam Njoya a donné une conférence de presse le samedi 5 décembre 2020. Au cours de sa conférence de presse, le maire de la Commune de Foumban a indiqué qu’elle n’est plus en sécurité dans sa ville. Et elle entreprend de saisir les Nations unies. « ..Je dois écrire aux Nations unies pour leur dire que ma vie est en danger», a-t-elle déclaré. L’inquiétude de la veuve du fondateur de l’Union démocratique du Cameroun (UDC) naît du conflit qui l’oppose au Sultan Ibrahim Mbombo njoya, au sujet de la construction de la porte d’entrée de Foumban. Aussi pour Mme le maire, l’occasion était parfaite pour revenir sur sa position par rapport à ce conflit. Code général des CTD Elle a indiqué que selon les dispositions du code général des collectivités territoriales décentralisées et de la loi régissant le patrimoine matériel et immatériel, les travaux de réhabilitation de ce monument ne sont pas du ressort du sultanat. Et le Roi Mbombo Njoya n’a pas voulu respecter ladite disposition. Il a engagé les travaux. Alors une mise en demeure a été servie en invitant à faire exécuter. Malheureusement, les travaux ont continué bien évidemment sous la présence effective du sultan appuyé par les forces de maintien de l’ordre et de sécurité. Régime de propriété du patrimoine culturel Durant la conférence de presse, Patricia Ndam Njoya présidente de l’UDC a tenu à rappelé les dispositions de l’article 6 de la loi sur le régime de propriété du patrimoine culturel. « Les biens culturels appartiennent soit à l’État et aux collectivités publiques, soit aux particuliers. Les biens culturels appartenant à l’État et aux collectivités publiques sont ceux : créés ou produits sous l’initiative d’une administration ou institution publique. Les biens culturels appartenant à des particuliers sont ceux : issus de leur génie individuel ou collectif, produits de manifestations sociales et de créations individuelles collectives. Les particuliers ci-dessus sont constitués- des personnes physiques ou morales de droit privés », a-t-elle repris.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps