[Politique] Patrice Nganang et Franklin Nyamsi se déchirent sur les réseaux sociaux

Depuis le 8 juin 2020, l’écrivain camerounais basé aux Etats-Unis multiplie des attaques épistolaires contre son confrère Franklin Nyamsi vivant en France. Que se passe-t-il concrètement entre les camerounais de la diaspora qui mènent une lutte viscérale contre le régime de Yaoundé. Après la déchirure entre les membres de la Brigade anti-sardinard, un groupe d’activiste anti-Biya, voici que l’on parle d’une guerre ouverte entre le Pr Franklin Nyamsi et le Pr Patrice Nganang. Pourtant les deux hommes veulent le changement de régime à Yaoundé. En effet, le 8 juin 2020, le Pr Patrice Nganang publie une vidéo sur son compte Facebook, dans laquelle le Pr Franklin Nyamsi appelle les anti-Biya à la « mobilisation générale ». Nganang ajoute à son post des captures d’écran où les internautes portent Franklin Nyamsi en triomphe. Quelques heures après cette note, Patrice Nganang fait une autre publication où il titille M. Nyamsi, «dites à Nyamsot que je wait toujours sa plainte, o. NKAKNIN’.» Stony Brook Univeristy Le jour d’après, c’est-à-dire le 9 juin 2020, Patrice Nganang rend public un long texte où il s’en prend à son collègue enseignant à l’université de Rouen en France. La publication mentionne ceci, « j’attends toujours sa plainte ». Il fait ainsi allusion à une menace formulée par Franklin Nyamsi le 25 Août 2019. «Monsieur Nganang devrait savoir que j’ai un cuir suffisamment épais pour pouvoir l’amener au besoin devant les tribunaux américains et devant les tribunaux français à arrêter toute forme de diffamation de cette nature à mon égard», déclarait en Nyamsi. L’enseignant de philosophie jugeait diffamatoire, les propos de Patrice Nganang à son endroit. Il disait avoir laissé dix jours à son collègue de la Stony Brook Univeristy de New York Nganang pour tout effacer. «Je demande solennellement à tous ceux qui veulent la paix dans cette diaspora d’ordonner à monsieur Nganang de retirer ses affirmations publiquement, immédiatement, solennellement. A la suite de quoi je considérerais le dossier comme clos ». Nganang n’a jamais changé sa posture, au contraire, il multiplie des attaques contre son confrère.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps