[Politique] Owona Nguini : ‹‹ Serge Espoir Matomba est victime du vote communautaire ››

Politologue et vice-recteur à l’université de Yaoundé I, il analyse la défaite du premier secrétaire du Peuple uni pour la rénovation nationale (PURS) aux dernières élections présidentielles d’octobre 2018 au Cameroun. Ce mardi sur la Crtv, la télévision du contribuable camerounais, des panélistes analysent les candidats à l’élection présidentielle du 07 octobre 2018 au Cameroun. C’est dans cette lancée que Owona Nguini est revenu sur les causes de la défaite de Serge Espoir Matomba à cette élection. Pour lui, il s’agit d’un problème de vote communautaire. « Ma tendre épouse a conceptualisé ce qu’elle a appelé le vote communautaire et son articulation complexe, c’est un vote de cœur, de sang et de raison. C’est l’une des contraintes dans la constitution de nos espaces politiques. C’est un problème qui ne se pose pas qu’au Cameroun, qui ne se pose pas que pour l’Afrique, mais se pose avec une certaine intensité pour le Cameroun », note le politologue. Le socle granitique « Serge Espoir Matomba est un politicien qui a un certain nombre de ressources, mais il est victime de cette mécanique. On voit la politique démocratique et pluraliste fonctionnée au Cameroun depuis les années 1990, si vous n’avez pas ce que le ministre Fame Ndongo appelle : le socle granitique, il vous est difficile d’accumuler les votes à certains endroits », indique-t-il avant de nuancer. « Il y a aussi, une logique de transversalité que vous devez respecter, si vous êtes trop concentré dans un fief, on vous colle une image de fief et ensuite cela bloque votre déploiement politique, une formation comme l’UDC est victime de cela. Ensuite, c’est peut-être aussi la dispersion. Matomba est un entrepreneur politique, mais c’est aussi un entrepreneur tout court, à un moment donné peut-être, il faut choisir une voie », a-t-il poursuivi.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps