[Politique] Nkongsamba : Le MRC appelle à une mobilisation de ses militants le 24 août

Ceci, intervient après la convocation de Me Fabrice Tchoumen, militant du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) par le commissaire central de la ville de Nkongsamba. Me Fabrice Tchoumen, militant du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) est convoqué par le commissaire central de la ville de Nkongsamba, chef-lieu du département du Moungo, région du littoral, le 24 août 2020. Il est reproché à ce dernier, la tenue d’une assisse politique, à son domicile sans autorisation préalable du sous-préfet. Par conséquent, Joseph Hamadjam, le commissaire central de la ville de Nkongsamba invite Me Fabrice Tchoumen, à se présenter au sein de l’unité de police de la ville pour la tenue d’une réunion politique dans sa maison, le 15 août 2020. En effet, l’avocat au barreau du Cameroun et par ailleurs, membre du conseil des militants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) informe qu’il a simplement eu une discussion avec les militants à son domicile. Ultime provocation Ceci, après l’interdiction par le sous-préfet de la réunion initialement prévue au siège du parti à Nkongsamba le 15 août 2020. Me Fabrice Tchoumen est poursuivi devant le tribunal de première instance de Nkongsamba dans le cadre d’une autre affaire. Le 1er juin 2019, il avait été arrêté avec 32 autres personnes à Nkongsamba, puis libéré après. On reprochait à l’avocat et sa bande l’organisation d’une marche interdite. Il s’agissait notamment de l’une de ces « marches blanches » organisées par leur parti politique dans le cadre du programme de résistance, en vue de contester la victoire de Paul Biya, à la présidentielle d’octobre 2018 au Cameroun. Au sein du parti de Maurice Kamto, certains considèrent cette convocation de Me Fabrice Tchoumen comme une « ultime provocation ». Ceux-ci appellent à la mobilisation des militants le 24 août 2020, jour de son rendez-vous au commissariat.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App