[Politique] Meeting politique : Wilfried Ekanga lance un défi au RDPC

L’analyste politique Wilfried Ekanga invite le parti au pouvoir le Rassemblement démocratique du peuple camerounais, à organiser aussi un meeting politique payant. La plupart des militants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) comme Luther André Meka, ont affirmé que Valsero a organisé au Zénith de Paris, un meeting politique et non un concert de musique. Pour soutenir leur argument, ils ont évoqué la présence non seulement des séparatistes à cet événement qui s’est déroulé le 18 septembre 2021 mais aussi celle du drapeau ambazonien. En plus de ce fait, ils ont rattaché les participations des artistes comme Kareyce Fotso originaire de la région de l’Ouest, comme pour montrer qu’il s’agit d’un événement de frères du village. Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun étant qualifié par ces derniers comme une formation politique tribaliste. Pour Wilfried Ekanga, les partisans du Rpdc manquent tout simplement de logique. Ne réfutant pas leur logique, il les convie donc à faire comme le MRC en organisant à leur tour, un meeting politique. Retrouvez ci-dessous la tribune de Wilfried Ekanga Donc si je comprends bien, le MRC a organisé un meeting politique au Zénith à Paris avec entrée payante… et malgré ça, il a réuni 7300 personnes dans la salle, c’est cela ? En gros, le MRC est tellement intéressant que même lorsqu’il facture ses réunions, il fait carton plein. En gros, le MRC qu’on disait mort se trouve en réalité au Zénith de son existence. Le volume est sucré jusque là ? Ce n’est pas moi qui dis hein, ce sont les Wamakouliens biyayistes et leurs satellites. Et moi j’accepte sans hésiter ! Oui oui oui, c’était un meeting politique. Je répète : c’était un meeting politique. Qui n’a pas compris ? C’ÉTAIT UN MEETING POLITIQUE !!! Et grâce à vous, on sait maintenant que le MRC a une force de frappe titanesque. Pendant que les gens payent pour venir à nos meetings et remplissent quand même l’audience, vous, vous payez des gens pour venir à vos réunions et malgré ça, vos salles d’une (01) place restent vides. Quand l’absence de logique se mêle à la jalousie, ça donne ce type de tohu-bohu analytique. Je mets donc au défi le RDPC et ses voisins de banc d’organiser leur meeting politique en facturant l’entrée à 50 000 francs, et on verra s’ils vont réussir à remplir la véranda. EKANGA EKANGA CLAUDE WILFRIED ( Les Wamakouliens manquent de sagesse comme Bana manque de neige. Un tel niveau de non-sens est presque illégal )

Website to visit

Social

  • Mobile Apps