[Politique] Me Alice Nkom: ‹‹la justice au pays de Paul Biya est en danger de mort clinique››

L’avocate militante des droits de l’homme Alice Nkom affirme qu’avec cet état de chose, personne ne va venir investir au Cameroun. Pour Me Alice Nkom, au Cameroun le pouvoir judiciaire est emprisonné par le pouvoir exécutif. Les faits qui démontrent son affirmation, on pourrait les trouver dans une des affaires judiciaires médiatisées dans laquelle elle est avocate de la défense, comme celle du journaliste et patron de Radio sport infos (Rsi) Martin Camus Mimb. Rappelons que Camus Mimb est poursuivi pour complicité d’atteinte à la vie privée, dans une affaire de scandale sexuel qui a débuté par la diffusion d’une sextape tournée dans son bureau à Douala. Pour cette affaire par exemple, l’avocate observe qu’il y a des pressions venant du pouvoir exécutif qui sont exercées sur les magistrats et le Procureur de la République qui a même fini par porter lui aussi plainte contre le mis en cause. «La justice n’est pas indépendante. Or elle doit l’être, elle doit être impartiale, elle doit être rendue conformément à la loi et le juge doit protéger les lois qui sont relatives aux droits de l’homme et aux libertés», a-t-elle déclaré au cours d’une interview accordée à notre confrère Le Jour et qui a été publiée dans l’édition parue en kiosque hier 24 août 2021. Justice préoccupante Pour Me Alice Nkom, il y a vraiment de quoi être préoccupé par l’état actuel de la justice au Cameroun. En l’état actuel des choses, elle est convaincue qu’un investisseur ne peut pas venir faire des affaires dans notre pays. Et c’est le peuple qui paie le prix. «Le peuple camerounais au nom de qui on rend la justice doit s’inquiéter, parce qu’il faut peut-être leur expliquer que quand une justice va mal, quand on installe l’insécurité juridique, judiciaire et législative dans un pays, ce ne sont pas les gens de Yaoundé qui vont le payer, c’est nous. Pourquoi ? Parce que personne ne va venir investir dans un pays où il y a une telle insécurité judiciaire. Alors vraiment prenez conscience du fait que la justice au pays de Paul Biya est en danger de mort clinique, et qu’avec ça, c’est la jungle», a-t-elle déclaré.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps