[Politique] Mboua Massock : ‹‹Qui veut du miel doit avoir le courage d'affronter les abeilles ››

Militant de l’Union des populations du Cameroun (Upc) par ailleurs grand combattant de la liberté, il estime dans une tribune que ceux qui veulent une grande révolution au Cameroun, ne doivent pas compter sur le grand nombre. Ci-dessous l’ensemble de sa tribune. Le déclenchement et la conduite à son bon terme d’une révolution réellement porteuse d’espoirs justifiés au Cameroun de la présente époque, à l’interprétation minutieuse de l’environnement sociopolitique global, justement, ne doit pas s’encombrer des »consensus » entre groupes ou personnes, comme cela se présage, à identité révolutionnaire et à pratiques nationalistes douteuses. Le consensus ici, si ce n’est pas l’échec qui est le but aujourd’hui encore, c’est entre »révolutionnaires consacrés » et les populations agissantes autour d’eux. Et, croyez-nous sur parole chers(ères) cohéritiers(ères), certes en nombre bien limité, ils en existent sur le terrain, bien que n’étant pas pour le moment – et c’est bien ainsi – que peu fichés. Vous comprendrez nous l’espérons, que si les émérites résistants historiquement connus de par le monde avaient attendu d’hypothétiques consensus, pour révolutionnairement agir, ils n’auraient à coup sûr marquer leur époque d’autant de traits de »lumière durables ». Entre autres, invitons pour témoignage le Chinois Mao Tsé Toung, le Français De Gaulle ! L’on vous rappellera la maxime »l’Union fait la force ». Soit. Mais que peut parvenir à faire d’autre qu’à multiplier par autant d’unifiés, la faiblesse d’une union des faibles ? Pour soutenir cher cohéritier Farida, que ce qui se présage, tel qu’il se présage, avec les acteurs en première ligne et leurs motivations plus de positionnement que de faire réellement bouger les lignes, ne peut que nous inviter à ne pas rester »béatement » regarder venir une nette contre-révolution. NOON ! Avec une réelle admiration pour le degré de sincérité autant que de votre honnêteté intellectuelle de certains d’entre vous, il nous parait conséquent que nous relevions à votre attention que l’histoire nous démente ! Qu’à plus de 50 ans, moins encore à 60-70 ans sur terre, en lieu et place de se découvrir, se révéler, s’improviser entre autres « Combattant », »Résistant », »révolutionnaire », c’est consolider sa posture révolutionnaire qui est de mise. « Qui veut du miel doit avoir le courage d’affronter les abeilles ». Humblement, Révolutionnairement. Mboua Massock

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App