[Politique] Marche du 22 septembre/François Marc Modzom ‹‹ ils veulent bruler le Cameroun››

Le journaliste en service à la Crtv François Marc Modzom affirme que ceux qui lancent des appels à l’insurrection, ne cherchent qu’à opposer les camerounais entre eux. Dans son éditorial de ce 23 septembre 2020, François Marc Modzom s’est attardé sur les marches du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), qui se sont déroulées dans certaines villes du pays hier. Il a affirmé que ceux qui appellent au soulèvement populaire veulent mettre le pays en feu. Ils veulent ramener à néant les efforts abattus par le Chef de l’Etat Paul Biya, son prédecesseur et d’autres figures comme Douala Manga Bell. «Ils veulent bruler le Cameroun. Tel est leur projet clairement exprimé depuis presque toujours. C’est par là qu’ils se font connaître du peuple camerounais. Mettre le feu partout. Annuler tous les efforts faits depuis plus d’un siècle par des bâtisseurs successifs tels que Douala Manga Bell, Samba, Muna, Foncha, Atangana, Njoya, Um Nyobè, Mbida, Ahidjo et aujourd’hui encore Biya», affirme notre confrère François Marc Modzom qui est le Directeur délégué de l’Institut de Formation et de Conservation du Patrimoine Audiovisuel. Pour François Marc Modzom, ceux qui appellent à l’insurrection populaire ont comme ambition de semer le trouble entre les camerounais. Les «sinistres auteurs de l’appel à l’insurrection ont lucidement conçu d’opposer des Camerounais à d’autres Camerounais, dans un cycle expérimenté avec douleur sous d’autres cieux: provocation, réaction, exploitation de la répression par divers relais médiatiques et diplomatiques nationaux et internationaux», a-t-il ajouté. Le Directeur délégué de l’Ifcpa a déclaré qu’ils « veulent verser du sang, tout en se tenant eux-mêmes à une distance prudente de la force publique, émanation du peuple camerounais. Ils espèrent voir les enfants des autres prendre des risques, et au besoin perdre la vie. Cependant que leurs enfants à eux, sont gardés à l’étranger, travaillant ou faisant tranquillement des études dans des universités européennes ou américaines.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App