[Politique] Mamadou Mota le premier vice-président du MRC tacle Cabral Libii

Le militant du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) souligne que le changement de statut du président du Parti camerounais pour la réconciliation nationale fait perdre le nord à ce dernier. vendredi 16 avril 2021, Mamadou Mota, le premier vice-président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), est allé rendre une visite à Me Alice Nkom, militante des droits de l’homme. L’homme politique profite alors de l’occassion pour vanter la performance physique de Me Alice Nkom. « Quand je vois que ce jour, Mum a monté 4 étages pour me recevoir, me serrer dans ses bras et me parler. J’ai vu des pages de livres s’ouvrir et se refermer les unes après les autres. Je n’ai rien remarqué d’incohérent, de dispersé ou de vide », a écrit Mamadou Mota. Il profite alors de l’occasion pour s’inviter dans le débat qui oppose Cabral Libii à Me Alice Nkom depuis un certain temps sur la toile au Cameroun. Pcrn « Certains plantons, d’un certain fou de chez moi insultent les gens. Quand l’échelle du salaire avance de 235000 F CFA a 800 mille, le cerveau de certains homo miserabilis se dilue, il s’agit pas de la sénescence mais de l’instinct suicidaire », a conclu Mamadou Mota. Le militant de Kamto, s’inscrit là dans la logique de plusieurs camerounais qui soutiennent que Cabral Libii, ne devrait pas répondre à Me Alice Nkom, après que celle-ci l’ait traité de naïf. « Pour ma part, si une réaction du député du Pcrn se justifiait, les mots qu’il a utilisés sont condamnables. De bout en bout. Ils laissent un gout amer d’intolérance et d’inélégance pour un leader politique dont la posture principale est le rassemblement et la réconciliation. Pour tout dire, sa réaction me pose quelques problèmes d’ordre moral », a indiqué le journaliste Venant Mboua.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps