[Politique] Louis Paul Motaze appelle à la paix à sangmelima

Bien qu’ayant été pourfendé par certains militants du Dja-et-Lobo, le Chef de la délégation départementale du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (Rdpc), s’est désolidarisé des incidents ayant conduits au saccage de la radio Colombe de cette localité. Sangmelima : Louis Paul Motaze appelle à la paix « Louis Paul Motaze, chef de la délégation départementale du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (Rdpc) se désolidarise des incidents de Sangmelima », peut-on lire sur le communiqué signé par le sénateur Calvin Zang Oyono, en circulation sur les réseaux sociaux. Et d’ajouter, « le chef de la délégation appelle tous les militants et les citoyens du Dja et Lobo à l’apaisement, au respect des lois et règlements de la République et à l’observance des principes du vivre-ensemble », conclu le document. C’est que, les partisans de la loi du talion « œil pour œil, dent pour dent », se seraient attendus à une réaction vigoureuse du chef de la délégation départementale du Rdpc dans le Dja-et-Lobo, après qu’on lui ait prêté les intentions d’avoir commandité le saccage de la radio Colombe de Sangmélima, dans la nuit du lundi 24 juin 2019, aux environs de 23 heures, « endommageant au passage le matériel de la radio appartenant au maire de la ville André Noel Essianne, non sans bastonner le vigile et callasser des véhicules », informe une source ayant suivi de près cette affaire. Que non ! Louis Paul Motaze, absent du pays depuis une vingtaine de jours pour une mission professionnelle à l’étranger, informe-t-on, a plutôt invité les uns et les autres à fumer le calumet de la paix. Bien que certains continuent d’arguer que ce ne serait qu’une bonne chose. Motif pris de ce que le maire n’est pas « à son premier acte de défiance vis-à-vis de la hiérarchie du parti »

Website to visit

Social

  • Mobile Apps