[Politique] Longuè Longuè :<<Maurice Kamto c'est le frère de Paul Biya>>

Dans une vidéo, le musicien revient sur l’absence du leader du MRC au grand dialogue national. Ce lundi 30 septembre s’ouvre le « grand dialogue national » à Yaoundé au Cameroun. Des centaines de participants y sont attendus excepté Pr. Maurice Kamto, emprisonné depuis janvier 2019. Une absence qui n’est pas du goût Longuè Longuè. Dans une vidéo en circulation sur les réseaux sociaux, l’artiste-musicien revient sur ce manque. « Le monde est concerné, tout le monde est dedans. Même Kamto. En tous cas, Kamto c’est le frère de Paul Biya », affirme-t-il. « Enfin on va dialoguer » Plus loin, le chanteur s’adresse aux acteurs de la scène politique et religieuse. Il cite Jean Jacques Ekindi, Anicet Ekanè, Sam Baka, Joshua Osih, Edith Kah Walla, Cardinal Christian Tumi. « Enfin on va dialoguer. Que tous ceux qui sont dans la posture de demander pardon n’hésitent pas à le faire », conseille « Le libérateur ». « Jetez les armes, sortez des brousses » Pour l’auteur de « Ayo Africa » le « grand dialogue national » concerne les Camerounais de tout bord. C’est pourquoi, il interpelle ceux qui sont dans l’erreur à revenir aux meilleurs sentiments : « Jetez les armes, sortez des brousses », supplie-t-il aux séparatistes. « Le dialogue national est enfin arrivé, le dialogue inclusif est enfin arrivé… ». Ce n’est pas la première fois que Longuè Longuè parle de politique sur les réseaux sociaux. En avril dernier, l’artiste-musicien revenait sur les résultats de la dernière élection présidentielle. Pour lui Paul Biya n’a jamais été élu. C’est plutôt Maurice Kamto qui avait gagné. Si on reprend les élections ville par ville, le leader du MRC va gagner. « Maurice Kamto va taper Paul Biya 500%. Maurice Kamto a gagné et vous avez voler les élections », assurait l’artiste. Edgard Alain Mebe Ngo’o en prend pour son grade Dans cette vidéo, le musicien avait également tiré à boulets rouges sur Edgard Alain Mebe Ngo’o. Selon lui, l’ex-ministre de la Défense a mis les gens en prison. Aujourd’hui, il se retrouve lui-même derrière les barreaux. Armand Okol, le directeur de cabinet de Cabral Libii en avait aussi pris pour son grade. Celui-ci avait déclaré que Maurice Kamto a été arrêté sous le lit d’Albert Ndzongang. En réponse, Longuè Longuè avait traité Armand Okol, « de parvenus, qu’il n’a rien ».

Website to visit

Social

  • Mobile Apps