[Politique]les communes de Bafang,Kekem et Demdeng plombent l'executif du Bip

Elles enregistrent des faibles taux d’exécution physique au premier trimestre de l’année budgétaire en cours. Le constat a été fait par le comité régional de suivi physico-financier du budget d’investissements publics (Bip) récemment à Bafoussam. Les communes de Bafang et de Kékem dans le département du Haut-Nkam et de Demdeng dans le Koung-Khi sont à la traine pour ce qui est de l’exécution du budget d’investissements publics à l’Ouest. Citées comme des mauvais exemples dans une région qui affiche un taux d’exécution physique globale de 42%, contraire le taux de 26,3% réalisé au mois de juin dernier. Un taux qui a connu une progression de +15,17% à la fin du premier trimestre à savoir au 31 juillet 2021. Pour ce qui est du classement des circonscriptions administratives, de nombreux changements ont été observés. A cet effet, le département de la Mifi est désormais en tête avec un taux d’exécution physique de 57,4%. Cette circonscription connait une progression de +28,8%. Elle est suivie de la Menoua avec 51% avec une progression de +15% et du Ndé 45% avec +18,7% de progression. Le Haut-Nkam affiche 33%, avec une progression de +11,6%. Le Koung-Khi avec un taux de progression +14,9%, affiche un taux d’exécution de 32%. Pour ce qui est du classement des communes, Kong-Zem dans la Menoua occupe la 1ère place avec un taux de 98%, soit une progression de +25,420%. La commune de Bangangté est classée 2ème avec un taux de réalisation de 71,5%, soit +22,8% pour ce qui est de la progression. La commune de Bafoussam II dans la Mifi occupe le 3ème rang du classement avec un taux de 70,6% (+22,8). Qualifiées de mauvais exemples, la commune de Demdeng enregistre un taux de 9% pour une progression de +4,2%. Kékem avec 6% de réalisation physique du Bip. Bafang avec un taux de 1,6% pour une progression de + 1% est classé parmi les communes qui tirent la région vers le bas. 60% de taux de diligente Sur le plan de la diligence, Kong-Zem avec un taux de diligence de 95%, est selon la présentation de la situation de l’exécution physique du Bip au 31 Juillet 2021 à l’Ouest, publiée le 04 août dernier par Augustine Awa Fonka, gouverneur de cette région, présentée comme la commune la plus diligente. Sur les 20 projets retenus dans cette municipalité dans le chapitre du Bip, 19 sont en cours d’exécution. Elle est suivie de la commune de Bayangam avec 93%. Ici, 14/15 projets en cours. Galim affiche un taux de diligence de 93%. Dans cette commune, sur 14 projets, 13 sont en cours de réalisation. Confortant leurs positives respectives, la commune de Bafang enregistre un taux de 17% avec 2/12 projets en cours. Demdeng avec 3/10 projets en cours d’exécution, affiche un taux de 30%. La région enregistre un taux de diligence moyen des communes 60%. « Ainsi, dans l’ensemble des communes de la région, 6 projets sur 10 sont effectivement en cours d’exécution », selon les observations du patron de la région de l’Ouest. Il a par ailleurs salué l’implication des autorités administratives, qui a permis de booster l’exécution dans certains départements et de remodeler le classement des circonscriptions administratives. « Après la contractualisation des projets qui s’est étalée jusqu’au mois d’avril dernier, la phase d’exécution a pris le relais et depuis lors le taux d’exécution physique de la région suit progressivement une courbe ascendante. La progression moyenne sur les trois derniers mois est supérieure à 10% et déjà les 10 premières communes de la région affichent un taux d’exécution supérieur à 50%. C’est véritablement la reprise des activités économiques dans la région même si sur le plan sanitaire, la pandémie du Covid-19 reste d’actualité, les effets sur la dynamique des acteurs s’estompent progressivement », a précisé Augustine Awa Fonka. Les membres du comité régional de suivi physico-financier du Bip dans la région de l’Ouest, ont au cours des travaux, invité les différentes prenantes à plus de responsabilités dans le but de l’amélioration de ce taux global avant la clôture de l’année budgétaire 2021.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps