[Politique] Les Camerounais ont ‹‹ boycotté›› l'opposition selon Paul Atanga Nji

Quelques heures après la fermeture des bureaux de vote sur l’ensemble du territoire national. Le ministre de l’administration territoriale a fait face à la presse pour faire le bilan provisoire de la journée et il en a profité pour lancer un « pique » à l’opposition qui prônait le boycott. Le Minat Paul Atanga Nji a rappelé que 33 partis politiques ont présenté des listes pour les élections législatives tant dit que 43 partis politiques étaient en compétition pour les élections municipales. Il a aussi précisé que la campagne électorale s’est globalement déroulée dans le calme sur toute l’étendue du territoire national « en dehors de quelques attaques isolées et sans grave conséquence perpétrées par des terroristes dans les Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ». « Le mot d’ordre de boycott lancé par certains responsables des partis politiques qui, en réalité, ont eu peur de participer aux élections, a été complément ignoré par l’immense majorité de Camerounais. » A dit Paul Atanga Nji. Il n’a pas manqué aussi de faire quelques remarques sur l’opposition.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps