[Politique] les attentes de Cabral libii pour le discours de Paul Biya du 10 septembre.

Il est souhaitable que des mesures fortes, sur la régionalisation effective et le dialogue inclusif visant la décrispation de la crise anglophone et l'amélioration de la gouvernance locale, sur la restructuration du travail gouvernemental pour plus d'efficacité et d'humanité, sur les réformes du processus électoral visant une meilleure équité, sur les libertés pour une aération démocratique, sur une stratégie de relance économique, sur l'apaisement des souffrances sociales, sur la participation citoyenne à la construction nationale, soient annoncées. Vivement que le Président de la République sache saisir l'ultime opportunité qu'il s'offre, de reprendre la main. Car entre la crise anglophone, le glissement de la CAN, la rentrée scolaire mitigée, les rebondissements de la crise post-électorale ici et à l'étranger, l'affaissement socio-economique... il y avait lieu de se demander si le Cameroun avait encore un Président!

Website to visit

Social

  • Mobile Apps