[Politique] ‹‹ Le RDPC manifeste quand il veut (...) sans la moindre déclaration ››-opinion

Mécontent des manifestations non autorisées du parti au pouvoir, un cadre du MRC a exprimé sa colère sur sa page Facebook. Sous l’encadrement de la police, des militants du RDPC kribi 2 (région du Sud Cameroun) ont manifesté le lundi 4 octobre 2021 contre Mba Mba Grégoire. Ils réclamaient la tête du sénateur qui, dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, assenait un coup de tête sec, à un vis-à-vis. Le 29 septembre dernier, les populations de Njong Ngoto, un village situé dans la région de l’Est et dans le département de la Kadey, ont bloqué la route Ebolowa-Kriki, vers Akom2 et paralysé le pont de Mvila Yeminssem, situé à une dizaine kilomètres d’Ebolowa. A l’origine de leur colère, l’état désastreux des routes dans la localité. Dépêchée sur les lieux, la délégation, conduite par les Ministres Jacques Fame Ndongo et Minette Libom Li Likeng et de plusieurs autres autorités à l’instar du Gouverneur de la Région du Sud ou encore du Président du Conseil Régional du Sud, a vécu des moments difficiles dans la brousse. Les manifestations du MRC Mécontent de ces séries de manifestations non autorisées, Joseph Emmanuel Ateba a exprimé sa colère sur sa page Facebook ce mercredi 6 octobre 2021 : « À toutes fins utiles et afin que nulle n’en y ignore. Contrairement au RDPC qui manifeste quand il veut, comme il veut et où il veut sans la moindre déclaration, toutes les manifestations du MRC ont été régulièrement déclarées et les forces de polices, de gendarmerie ainsi les services de renseignement informés des lieux et des itinéraires des manifestations par des moyens laissant trace. Faut-il le rappeler, aucune interdiction de manifestation du MRC n’était conforme à la loi », a écrit le porte-parole du MRC.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps