[Politique] Le ministre Bidoung Mpkatt accusé d'abus de pouvoir

Des acteurs culturels, artistes et autres organisations syndicales et associatives demandent au ministre des Arts et de la Culture, de rapporter sa décision qui fixe la contribution des organismes de gestion collective à la promotion culturelle. En fait, il se trouve qu’en date du 28 octobre 2019, de façon unilatérale, Pierre Ismaël Bidoung Mpkatt a pris une décision. Ladite décision fixe la contribution des organismes de gestion collective à la promotion de la politique culturelle. Il se passe donc que certains acteurs culturels, artistes et organisations syndicales n’ont eu connaissance de cette mesure, que par le biais des réseaux sociaux. C’est le cas du Syndicat national des professionnels de la musique (Synaprom). Notre confrère Le Messager rapporte que par «l’entremise de Me Onah Mbourou Dieudonné, huissier de justice, commissaire-priseur à la 3ème charge, près la Cour d’appel du Centre et les Tribunaux de Yaoundé, Raymond Tchengang, actant comme président national du Synaprom, a fait servir une correspondance en date du 21 janvier 2020 au ministre des Arts et de la culture, Pierre Ismaël Bidoung Mpkatt». Pour le Synaprom c’est un acte qui a été pris sans l’avis des acteurs culturels. Il a pris sans le consentement des concernés. «Il s’agit là d’un acte que l’histoire retiendra comme un coup de poignard dans le dos des artistes». Pour Raymond Tchengang, «chacun doit jouer son rôle. Aux artistes, la création. A l’Etat, la promotion culturelle». Pour le Synaprom ce que le Minac a fait, est «un abus de pouvoir ». Et de poursuivre «la décision du Minac permet irrégulièrement à une autorité administrative de disposer des deniers d’une société de droit privé». Raymond Tchengang, indique que c’est un acte «politiquement et symboliquement inopportun vu le mal être des artistes qui vont de crise en fléau depuis des décennies par la faute d’un ministère dont les hauts cadres ont choisi d’associer leurs intérêts personnels à la gabegie des dirigeants des organismes de collecte».

Website to visit

Social

  • Mobile Apps