[Politique ] Le Mindef évalue la sécurité dans la région militaire No 5

Une délégation conjointe constituée du Ministre Délégué à la Présidence chargé de la Défense, du Délégué Général à la Sûreté Nationale et du Directeur Général de la Recherche Extérieure, a séjourné du 19 au 20 novembre 2020 dans la ville de Bamenda. L’objectif de cette visite, instruite par le Chef de l’Etat, Chef des Forces Armées, était d’évaluer la situation sécuritaire dans la Région du Nord-Ouest, à l’approche des élections régionales du 6 décembre prochain et de la fin de l’année 2020. L’un des constats majeurs qui se dégage, selon le Gouverneur de la Région du Nord-Ouest, Adolphe Lele Lafrique, c’est un retour progressif à la normale sur l’ensemble de la zone, même s’il relève l’existence de quelques poches de résistance résiduelles. Lors d’une visite similaire récemment effectuée dans la Région du Sud-Ouest, le Ministre Beti Assomo Joseph avait réaffirmé la détermination du Gouvernement, à garantir la sécurité des personnes et de leurs biens, ainsi qu’un retour effectif à l’école de tous les élèves. Une action qui devra se faire grâce à une intensification de l’activité des Forces de Défense et de Sécurité sur le terrain. Elles qui sont déployées depuis quelques temps pour la traque des auteurs du massacre des élèves dans une école privée de Kumba dans le Sud-Ouest voisin. A ce sujet justement, le Mindef a tenu à rappeler que les résultats de l’enquête instruite par le Chef de l’Etat seraient rendus publics le moment venu. La descente du Mindef dans la Région du Nord-Ouest lui a également permis d’évaluer l’étendue des difficultés rencontrées par les éléments sur le terrain, grâce notamment à une séance de causerie morale, tenue à l’esplanade du Poste de Commandement de la Région Militaire Interarmées N°5, ainsi qu’une visite de réconfort aux blessées de guerre internés à l’Hôpital Militaire de Région.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps