[Politique]le Minddevel sensible les Maires au Sud

Georges Elanga Obam était en conclave avec les 31 chefs des exécutifs communaux de la région. C’était le 19 février à Ebolowa. Relations de collaboration avec les autorités administratives, utilisation de la quote-part allouée par le ministère de la Décentralisation et du développement local (Minddevel), voilà à quelques éléments près, les modules qui ont meublé la rencontre d’Ebolowa. La salle des actes de la mairie d’bolowa I était le théâtre de ce conclave d’échanges et de mise au point qui a regroupé autour du Minddevel, tous les 29 maires de communes et les deux des villes d’Ebolowa et de Kribi. Pour le membre du gouvernement, il s’est avéré nécessaire après son passage dans les neuf autres régions, de venir s’entretenir avec les maires du Sud, au cours d’une réunion statutaire à huis-clos, qui a eu pour perspective d’avoir un échange avec les maires de la région, sur l’appréciation et la compréhension qu’il fallait avoir du code général des collectivités territoriales décentralisées (CTD). Il a également été question entre le ministre d’une part et les maires d’autres parts, de relever les capacités qu’ont les maires, à faire bon usage de la dotation de 100 millions de Fcfa qui est allouée à chaque maire, au titre de la dotation générale de la décentralisation, sur ce qu’est la tutelle, au sens de la loi, mais aussi, sur le type de relations que les maires doivent entretenir avec les autorités administratives, sur les questions liées à l’activité des communes, qui devraient être entendues comme des acteurs économiques, promoteurs du développement et producteurs de la richesse. Les échanges entre les deux parties ont également porté sur la nécessité pour les collectivités territoriales décentralisées du Sud, d’être des vecteurs de la promotion du vivre ensemble et du bilinguisme, tout comme ce qu’il fallait engager comme dispositions utiles, pour avoir des ressources humaines de qualité et qui produisent du résultat et, finalement il a fallu répondre à la question de savoir, quelles étaient les considérations liées au travail des maires qui en fait d’eux des moteur du développement local. La qualité des échanges, selon le ministre, était de très bonne facture. Beaucoup d’avis et de propositions ont été faits de la part des maires. Ceux-ci sont successibles d’améliorer localement le fonctionnement des CTD.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps