[Politique ] le Maire luc Messi Atangana sanctionne déjà à yaoundé

Le maire de la ville de Yaoundé a déjà mis en fourrière plus d’une centaine de véhicules. Luc Messi Atangana est décidé de poursuivre avec le travail de Gilbert Tsimi Evouna d’une part et d’autre part de prendre ses marques. Du 23 mars 2020 à ce jours, on compte déjà plus de cent voitures qui ont été mises en fourrière. Le 31 mars dernier, il y a eu 20 voitures sanctionnées, pour le motif de mauvais état de l’engin. Toutefois, les propriétaires de ces véhicules ont la possibilité de les récupérer, une fois l’amende payée. Et ils ont par la même occasion, la possibilité d’aller se mettre en règle. Luc Messi Atangana fait savoir que dans le cas où un véhicule est repris, il est immédiatement envoyé à la casse. Et à ce moment aucune négociation n’est possible. «Nous n’allons pas baisser les bras jusqu’à ce que les propriétaires de vieux taxis s’alignent. Il est inadmissible qu’un engin qui vous fait gagner de l’argent, soit mal entretenu. Cela met également les clients mal à l’aise. Vous imaginez un responsable qui vient au travail le matin et se retrouve avec un vêtement déchiré ou alors sali dans un taxi, ce n’est pas normal», déclare le successeur de Gilbert Tsimi Evouna à la tête de la capitale. Le maire de la ville de Yaoundé rappelle qu’il s’est concerté avec les syndicats des transporteurs routiers urbains par taxis et petits cars, le 17 mars dernier. Il avait alors laissé 7 jours aux chauffeurs de taxis pour se mettre en règle. Et leur syndicat avait eu comme mission, les sensibiliser sur les règles à respecter. Luc Messi Atangana a demandé entre autres, aux chauffeurs de taxis et des petits cars de rafraîchir la peinture de leurs véhicules en y apposant uniquement la couleur jaune, sans fantaisie. Il a également demandé aux conducteurs de taxis de s’assurer que leurs véhicules possèdent des pare-brises, des phares, des clignotants, des rétroviseurs, des montes-vitres et carrosserie en bon état.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps