[Politique ]le maire de yaoundé remplace la police municipale

C’est l’une des résolutions du nouvel organigramme qui a été examiné et adopté le 16 septembre 2020, lors de la session extraordinaire du Conseil de Communauté. La Communauté Urbaine de Yaoundé a tenu une session extraordinaire du Conseil de Communauté le 16 septembre 2020. Cette session a été présidée par Luc Messi Atangana, le maire de la ville. D’après le quotidien national bilingue Cameroon Tribune paru le 17 septembre 2020, il était question lors de cette rencontre, de l’examen et de l’adoption du projet d’arrêté municipal portant organisation et fonctionnement des services de la Communauté Urbaine de Yaoundé. Ainsi, le texte présenté aux 67 grands conseillers de la ville, présents, annonce une nouvelle ère pour la capitale politique du Cameroun. Il est «pris en conformité avec la loi du 24 décembre 2019 sur le Code général des collectivités territoriales décentralisées», peut-on lire.Dorénavant, à Yaoundé, l’insalubrité morale et les troubles de voisinage vont coûter cher. Du moins, il y aura une amende à verser par toute personne qui va s’attaquer à l’environnement. D’après ce texte: «on aura désormais une direction du suivi et de la relation. Ensuite, il sera créé une direction du bon ordre urbain, qui va remplacer la police municipale telle que connue jusque-là. Elle aura notamment en son sein, une sous-direction de la lutte contre l’insalubrité morale et les troubles de voisinage», lit-on. D’après ce texte: «ceux qui posent des infractions telles que les remblais des marécages et cours d’eau, la construction dans les marécages et cours d’eau, ainsi que le détournement des cours d’eau, risquent une amende d’un à cinq millions de FCFA. Toute personne qui s’en prend à l’hygiène et la salubrité publiques risque également une amende allant de 25000 à 30 000 FCFA. Un autre texte inflige une amende pécuniaire à tout contrevenant aux mesures interdisant la circulation des moto-taximen dans certaines zones de la ville de Yaoundé», relève le reporter. Luc Messi Atangana affirme chez notre confrère que: «ce projet traduit ma vison de tourner les services vers l’action. Il y aura un suivi étroit de l’action et des ressources qui y seront affectées».

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App