[Politique]le maire de kribi traine un correspond d'Équinoxe de la ville devant les tribunaux

Accusé de diffamation par le patron de l’exécutif municipal de la ville côtière, Joseph Abena Abena, correspondant d’Equinoxe TV et du journal la Nouvelle Expression est passé devant les juges mercredi pour une première audience, a appris Lebledparle.com. Guy Emmanuel Sabikanda, Logo Equinoxe (c) Montage photo Lebledparle.com Le correspondant du Groupe Equinoxe et du quotidien La Nouvelle Expression à Kribi dans le Sud est accusé par le Maire de diffamation. Guy Emmanuel Sabikanda s'offusque ainsi à propos d'un article de presse paru dans La Nouvelle Expression. L'article rend compte d'un désaccord entre le préfet de l'océan et le maire de Kribi. La première audience dans le cadre de la plainte déposée par le magistrat municipal contre le Journaliste s'est tenue mercredi 15 juillet 2020 au Tribunal de première instance de Kribi apprend-on de sources dignes de foi. Mais, cette audience n’a pas pu aller jusqu’à son terme et a été renvoyée au 19 Août prochain pour défaut de paiement par le plaignant, de la caution exigée en cas de citation directe comme l’exige les textes en la matière, précise notre informateur. Pour sa part, le Syndicat national des journalistes du Cameroun (SNJC) dénonce un acharnement contre Joseph Abena Abena. L’organisation dirigée par Denis Nkwebo dit rester mobilisée pour la manifestation de la vérité. Il convient également de noter qu’une forte présence des journalistes a été observée à l’occasion de la première audience relative à cette affaire

Website to visit

Social

  • Mobile Apps