[Politique] La demande de libération de Paul Chouta sur la table d'Emmanuel Macron

Son nom figure sur la liste des 2533 personnes considérées comme des prisonniers politiques au Cameroun. Le président français s’est saisi de son dossier. Paul Chouta est placé sous mandat de dépôt provisoire depuis bientôt un an à la prison de Kondengui. La raison : une affaire de diffamation suite à une plainte contre lui de Calixte Beyala. Le web Journaliste est accusé d’avoir posté une vidéo sur sa page facebook. Laquelle vidéo mettait en scène une altercation verbale entre Calixte Beyala et un homme, présenté comme l’amant de l’écrivaine. Vers son épilogue Pour tenter de le faire libérer, des voix ce sont levées dont celle de Reporters sans frontières (RSF). Sans succès. Aujourd’hui, cette affaire serait en train de tendre vers son dénouement. La demande de libération de Paul Chouta sur la table d’Emmanuel Macron selon Boris Bertold. «… nous sommes ce soir en mesure de vous confirmer que dans le dossier envoyé à Emmanuel Macron, (…) figure parmi les personnes à libérer au Cameroun le lanceur d’alerte et journaliste, Paul Chouta. Emprisonné pour des raisons liés à son engagement pour la liberté et les droits de l’homme ». Révèle l’activiste camerounais. « Nous pouvons également vous confirmer que le nom de Martinez Zogo ne figure pas sur la liste des 2533 personnes considérés comme des prisonniers politiques au Cameroun ». Précise Boris Bertold. Les inquiétudes de Maurice Kamto D’après certaines indiscrétions, Paul Chouta serait malade en prison. D’où l’inquiétude de Maurice Kamto qui souhaite que le web journaliste soit vite libéré. « … il y a lieu aussi de s’inquiéter de son cas puisque j’apprends qu’il aurait été victime d’une intoxication alimentaire. Je préfère utiliser ce terme. Et donc c’est tout cela notre pays. Je voudrais ici, à nouveau, chers amis, interpeller tous les Camerounais de toutes les chapelles politiques. Est-ce que nous pouvons nous satisfaire de cela ? ». Avait déclaré le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun(MRC). C’était au cours d’un point de presse donné à Paris sur le 30 janvier 2020.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps