[Politique]l'honorable Élise Pokossi donne le sourire aux femmes de Douala 5e

La parlementaire a remis des dons aux unités d’économie sociale du réseau des associations féminines dé Douala 5è Dans la cadre de la promotion et le développement de la femme, le RAFED 5 a organisé des ateliers de formation en activités génératrices ( AGR) et des seminaires de renforcement des capacités pour amener les femmes à jouer un rôle actif dans le développement de leur arrondissement en transformant leur situation de précarité en prospérité et obtenir leur autonomie économique qui est une condition sine quoi none pour atteindre les OMD 3 et ODD5 A l’effet de permettre l’atteinte des objectifs fixés, un plan d’actions a été élaboré pour l’année 2018 – 2021 et les actions suivantes ont été retenues à savoir la promotion des produits des femmes de RAFED et le programme d’autonomisation. Il s’agissait pour le RAFED V , de former les femmes et les jeunes filles aux activités génératrices de revenus, telles : la fabrication des détergents, la fabrication du savon , des teintures sur tissus ; le fumage de poisson, poulet et porc. La fabrication des jus de fruits naturels , la transformation du manioc en ses dérivés ( miondo , bâton de manioc et mintumba ) et la fabrication des bijoux et babouches artisanaux . Plusieurs femmes ont ainsi été formées. Soinent cinq cent ( 500) femmes issues de 52 associations feminines de notre arrondissemment. Ce projet a été identifié pour capitaliser les enseignements dispensés aux appreantes ce qui pourrait contribuer à l’amelioration de leur niveau de vie.La population cible est essentiellement composée de femmes du secteur tertiaire ainsi que des femmes au foyer regroupées en association pour un coaching efficace afin de leur donner les moyens de s’auto employer.”Il faut dire que dans mes defis en tant que députée, je me fixe pour objectif de travailler sur l’entrepreneuriat féminin notemment l’autonomisation des femmes . C’est dans ce cadre que nous nous sommes organisées profitant du fait que le gouvernement a placé la sortie de la femme de la précarité dans ses priorités. Il faut donc noter qu’il ya une réelle volonté politique de sortir les camerounais de la précarité” précise la bienfaitrice du jour l’honorable Élise Pokossi. L’objectif de cette action etant d’Accompagner de manière participative et durable des initiatives des acteurs locaux de l’économie sociale et solidaire ainsi que toute activité génératrice de revenues exercée au sein de la commune de douala 5°. C’est ainsi qu’on pourra avoir des femmes mieux formées et mieux outillées dans l’arrondissement de Douala 5è.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps