[Politique] L'ambassadeur des États-Unis au Cameroun au cœur d'un lobbying

Une femme aurait été surprise en flagrant délit en Amérique en train de donner un faux rapport sur la situation humanitaire au Cameroun, il y a de cela un mois. Selon nos confrères du quotidien le soir, il s’agirait de Allegra Baiocchi, coordonnatrice du système des Nations Unies au Cameroun, actuellement dans dispositif de l’ambassadeur. Des sources proches de ce dossier révèlent qu’elle aurait déclaré qu’il y avait plus de 6000 déplacés internes alors qu’il y avait 180 déplacés internes selon les statistiques du Minat. En effet, l’agenda caché était à coup sûr démontrer que l’Etat du Cameroun était incapable de gérer cette situation de déplacés internes. Selon le journal, son intention aurait été de fournir les armes aux terroristes. Avant l’élection présidentielle de 2018, l’ambassade des Etats-Unis avait convoqué certains leaders politiques et leur aurait demandé de présenter une candidature unique face à Biya et à ce dernier de ne pas être candidat à sa propre succession. Peter Barlerin aurait sollicité le financement des lobbies de certains pays étrangers en faveur du soutien à Kamto et Akéré Muna, candidats les plus aimés des Camerounais. Il aurait eu à manœuvrer pour le retrait du Cameroun de l’Agoa et de la réduction de l’aide américaine au Cameroun. Le comportement du diplomate est jugé regrettable par le quotidien, le soir d’autant plus qu’il devra finir sa mission en 2020

Website to visit

Social

  • Mobile Apps