[Politique] L'Adamaou condamne les actes de la Brigarde Anti Sardinards

Les leaders du Rdpc dans la région ont réitéré cela le samedi 20 juillet 2019 à la permanence du parti à Ngaoundéré. Tous, d’une même voie dénoncent les actions de la BAS commises lors du récent séjour du couple présidentiel à Genève. Depuis les incidents de l’hôtel Intercontinental où le séjour du président de la république a été perturbé par certains membres de la diaspora camerounaise, l’actualité au sein du parti dans la région est fortement influencée par ces évènements qualifiés « d’attaques aux institutions républicaines ». Ce qui a motivé l’organisation du meeting de soutien aux institutions républicaines d’une part et de mobilisation des militants autour du président national, le président Paul Biya. Les cadres du rdpc et des partis alliés issus de toute la région s’accordent et condamnent les actes perpétrés par les camerounais de la diaspora. « Nous voulons le réitérer pour ceux dont la mémoire s’est arrêtée avant le 07 octobre 2018. Monsieur Paul Biya a été élu confortablement président de la république à plus de 71% par le peuple camerounais. L’élection présidentielle est définitivement derrière nous et les vrais démocrates ne peuvent l’ignorer. Toute remise en question de ce fait inaltérable, n’est autre chose qu’un bluff dérisoire, une insulte à l’endroit de la majorité silencieuse des camerounais qui aspirent légitimement à vivre en paix. Nous devons savoir que, quand on porte atteinte à l’honorabilité d’un seul Camerounais, on porte atteinte à la dignité de tous les Camerounais. L’Adamaoua n’est pas peuplé de femmes et d’hommes capables de brûler aujourd’hui, ce qu’ils ont adoré hier », fait savoir, SM Mohaman Gabdo Yahya, lamido de Banyo et porte-parole des lamibé de l’Adamaoua. Les jeunes dont la voix a été portée par Harouna, directeur général adjoint de l’ENAM, estiment qu’il est utopique de contester la victoire de leur champion, car le contentieux électoral ayant été vidé par les instances habilitées à cet effet. « L’élection présidentielle est définitivement fermée avec la proclamation des résultats par le conseil constitutionnel, suivi par la prestation de serment du président élu le 6 novembre 2018. Une bande d’esprit mal intentionné dénommé brigade anti sardinard ont entrepris des actions visant à ternir l’image de notre pays à l’extérieur par l’organisation de manifestations et des actes de vandalisme lors du séjour du président à Genève », dit-il, pour fustiger les responsables des incidents de Genève. Le chef de la délégation permanente régionale du comité central du rdpc dans l’Adamaoua, Elhaj Mohamadou Abbo Ousmanou, au-delà de s’aligner derrière le discours de ses camarades du parti, exhorte les populations de l’Adamaoua à s’inscrire massivement sur les listes électorales et de se projeter pour les élections législatives, municipales et régionales au cours desquelles les alliés d’aujourd’hui seront leurs adversaires lors de celles-ci. Pour bon nombre d’observateurs des meetings à Ngaoundéré, c’est l’un des rares où toute la région était représentée.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps