[Politique]John Fru Ndi effectue une visite de travail à la CDC et à la SONARA

Ni John Fru Ndi, président national du parti d’opposition Front Social-Démocrate, SDF, entame une visite de travail dans la région du Sud-Ouest ce jeudi 13 juin 2019.Selon des informations il se rendra à la CDC à Limbé, qui souffre de l’aggravation de la crise socio-politique qui secoue les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.Fru Ndi sera également à la Compagnie nationale de raffinage, la SONARA, qui a vu quatre de ses 13 unités de production partir en flammes le 31 mai dernier. « Le SDF souhaite évaluer la situation de la CDC, ainsi que de la SONARA », a déclaré mercredi soir une source familière des détails de la visite. Elle a également déclaré que Fru Ndi serait à la tête d’une délégation de haut niveau du parti. La CDC est un grand employeur avec quelque vingt mille contrats de travail et une masse salariale mensuelle d’environ 2,5 milliards de FCFA, la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest prend une ampleur considérable et menace les emplois. Le directeur général, Franklin Ngoni Njie, a déclaré à quiconque prêtait l’oreille attentive que « la crise pèse lourdement sur la situation socio-économique des travailleurs, plusieurs établissements n’étant plus en activité étant donné que la peur et les menaces qui pèsent sur la vie des travailleurs les forcent à ne plus aller au travail ».Des travailleurs ont été mutilés dans les plantations, tandis que d’autres ont été retirés de leur domicile et gravement blessés. Les plantations de caoutchouc, de bananes et de palmiers à huile n’ont pas été soignées depuis. Les usines ont également dû fermer leurs portes, la seule usine à Idenau fonctionne à moins de 50%.Le pays a perdu également des centaines de milliards de FCFA lorsque certaines unités de production de la SONARA ont été incendiées le 31 mai. Le chef du gouvernement, Premier ministre, a décidé de créer une commission d’enquête sur l’incendie. C’est le portrait qui sera présenté à Fru Ndi et à sa délégation. On ignore s’il visitera les plantations PAMOL à Lobe, dans la subdivision Ekondo Titi, qui est une autre entreprise agro-industrielle majeure dans cette partie du pays et qui se trouve également à la croisée des chemins.Comme la CDC, ses opérations ont été mises à terre et ses travailleurs ont subi le même sort. Tout ce qui est évident, c’est que c’est la population de cette partie du pays qui est la plus touchée et la perte financière est énorme.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App