[Politique] Jean de Dieu Momo veut travailler en France

Selon les documents privés publiés sur la toile, le ministre délégué à la Justice s’est engagé dans une procédure d’obtention de carte de résident et de séjour en France. Une affaire politique à l’origine de l’affaire. Depuis le 2 mars 2020, les documents privés.,de. Jean de dieu Momo, ministre délégué à la Justice font le tour des réseaux sociaux. Ces piècés individuelles sont constituées d’une carte de visite, d’un acte de naissance, le passeport appartenant au membre du gouvernement nommé par décret présidentiel le 4 janvier 2019. L’affaire commence depuis la semaine dernière suite à la publication toujours sur les réseaux sociaux d’une correspondance que le ministre a adressée au préfet de la préfecture de police à Paris pour solliciter une carte de séjour en France, lui permettant de travailler. « J’ai l’honneur de solliciter de votre haute personnalité l’établissement en ma faveur d’une carte de séjour qui me permettrait de travailler en France. En effet, ayant subi avec succès l’examen de l’article 100 du décret numéro 91 r 1197 du 27 novembre 1991’ autorisant les avocats étrangers à exercer en France, mon dossier a été déposé au Barreau de Paris en attente de prestation de serment laquelle est subordonnée à la délivrance de la carte de séjour », peut-on lire dans cette correspondance qui date du 29 juin 2019. Pour faire parvenir cette correspondance au préfet de la préfecture de Paris, le membre du gouvernement s’est appuyé en effet sur Dame Nounamo Kamto Cyrille Inès Laure. Cette dernière a une résidence à Paris. Ce mardi 3 mars 2020 le ministre a réagi suite à la publication cjgces documents à travers cè message : « Des personnes malveillantes ont publié sur facebook et dans tous les réseaux sociaux mon passeport, mon acte de naissance et autres documents personnels. Je décline toute responsabilité pour tout usage frauduleux qui pourrait en résulter » Contacté lundi dernier pour savoir si le ministre a -effectivement adressé une demande d’exil pour travailler en France, Jean De dieu Momo a répondu : « je ne commente pas les commentaires ». Selon les informations relayées par le Quotidien le Messager dans sa parution du vendredi 28 février 2020, Jean De Dieu Momo fait l’objet d’une dénonciation de son ancienne partenaire politique dame Nounamo Kamto Cyrille Inès Laure, militante de première heure pour le compte du Rdpc dans le département des Hauts plateaux à Baham. Les deux personnalités sont devenues les alliés politiques depuis la dernière présidentielle de 2018 lorsque le président du Paddec a décidé de soutenir la candidature du président Paul Biya. Au terme de cette élection présidentielle, les alliés politiques vont garder le contact. En juin 2019, Jean De Dieu Momo confie à la dame la mission de lui faciliter l’obtention d’une carte de séjour pour lui permettre de travailler en France. Les pièces individuelles du ministre dans cette procédure seront transmises à la dame plus une importante somme d’argent. Si le ministre a pris le soin de lui confier cette charge c’est parce que la dame a une résidence à Paris. Le différend commence lors des investitures aux élection^ municipales et législatives. La dame accuse à son ancien partenaire politique d’avoir voulu manoeuvrer pour sa mise à l’écart pendant les investitures lors des élections municipales pour la commune de Baham, une municipalité convoitée également par le Paddec de Jean De Dieu Momo lors desdites élections.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps