[Politique] Jean Bruno Tagne ‹‹ le Cameroun attend toujours son premier président élu ››

L’ancien chef du Desk politique du quotidien Le Jour ne reconnait pas Paul Biya comme le véritable vainqueur de la présidentielle de 2018. Trois ans après la dernière élection présidentielle au Cameroun, certaines personnalités refusent toujours de reconnaitre la victoire de Paul Biya au scrutin de 2018. C’est l’exemple du journaliste camerounais Jean Bruno Tagne. Invité ce lundi 27 septembre 2021 sur radio Balafon, il a dit attendre toujours le vrai président du Cameroun : « Je dis, le Cameroun attend toujours son premier président élu. Il n’y a jamais eu de véritables élections ! Le RDPC ne survivra pas après Biya… Imaginez que ce qu’on est en train de vivre avec le RDPC se passait avec le MRC, CPP ou le SDF…». L’ancien chef du Desk politique du quotidien Le Jour s’est également appesanti sur Renouvellement des organes de base du RDPC. Une élection qui se passe avec beaucoup de heurts. Le RDPC « Ce qu’on voit au sein du RDPC ou les élections sont contestées, c’est exactement la même chose lors des élections présidentielles. Il n’y a jamais eu de véritables élections… Ce qui me gêne, c’est l’impunité dans laquelle ces actes se passent. J’ai vu les forces de l’ordre supplier les gens qui ont barré les routes, pourtant Bibou Nisack et Alain Fogue sont en prison pour moins que ça.», a déclaré le journaliste. Selon lui, il n’y a aucune idéologie derrière, personne ne propose grande chose ! Les gens recherchent uniquement les avantages, les postes. Ils veulent rester au pouvoir… : « Cette fois on est monté en puissance, on est passé par la tricherie, bagarre, incendie. On sera passé par toutes les émotions ! Il y a que la base du RDPC commence à se révolter des pratiques des cadres du parti.», a ajouté l’ancien directeur général adjoint chargé de l’information à Canal2 International.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps