[Politique]interdiction de circulation des poids lourds entre 7h et 21h à Douala

Benjamin Mboutou vient de décider de l’arrêt de la circulation des engins lourds dans la capitale économique qu’ils soient vides ou chargés. Au moins deux morts et deux blessés graves dans un accident de circulation le 12 mai dernier au marché Ndogpassi, dans le 3e arrondissement de Douala. Un accident de plus mettant en cause les engins lourds. Le Préfet du Wouri, Benjamin Mboutou, a décidé le 18 mai d’interdire leur circulation à l’entrée Est de la ville entre 7h et 21h. C’est-à-dire du pont de la Dibamba au carrefour Marché des Fleurs. Ainsi, les grumiers, les ensembles articulés de remorque et de semi-remorque, les camions plateaux, les camions de sable, les camions citernes qu’ils soient vide ou chargés, ne doivent désormais se mouvoir dans la capitale économique qu’entre 22h et 6h. Une mesure déjà été prise en 2014 par Robert Nkili, à l’époque ministre des Transports. Ce dernier avait suspendu la circulation de ces engins entre 6h et 22h. Mais l’application a fait défaut sur le terrain. La décision faisait également suite à une série d’accidents et de nombreuses bavures sur les axes routiers, attribuées aux conducteurs de ces engins lourds. Le préfet du Wouri, Benjamin Mboutou, sait que le défi de sa mesure est son application dans la durée, dans la perspective d’éradiquer les décès d’accidents causés par les engins lourds.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps