[Politique] Fsnc : 12 conseillers municipaux lâchent Issa Tchiroma

Ils reprochent au parti un manque de dialogue avec les élus locaux de la commune d’arrondissement de Maroua 2e. Le Front pour le Salut National du Cameroun (Fsnc) perd 12 conseillers municipaux à la veille des élections régionales. L’information est rendue publique à travers un procès-verbal de notification d’une correspondance établit par l’huissier de justice Penda Nyame. Selon le document en question, un collectif de 12 conseillers à la Commune d’arrondissement de Maroua 2e a adressé à Issa Tchiroma Ba-kary, président national du Fsnc, une lettre de démission collective de la formation politique. Le collectif, dans la correspondance datée du 23 novembre dernier, reproche au parti politique une absence de dialogue. « En effet, depuis quelque temps, il nous est apparu impossible de prendre attache et de dialoguer avec nos responsables politiques dans la région, rendant ainsi notre travail d’élus locaux impossible dans nos localités respectives », indique le document. Il renseigne par ailleurs sur le fait que, « après moult recherches à l’amiable pour ramener lesdits responsables à nouer le dialogue en vain, nous sommes au regret de vous annoncer, monsieur le président, notre départ définitif du parti », révèle la correspondance. Depuis la publication de ces informations, aucune réaction officielle n’a encore été faite par le président du parti. Cependant, la conséquence immédiate de cette démission de masse est le possible retournement des ces conseillers vers un autre parti représenté dans la commune. Car, jusqu’avant la démission, le Fsnc comptait 25 sur 35 conseillers de la Commune de Maroua 2e contre 6 pour le Rdpc, 2 pour l’Andp 2 et 2 pour Itlndp. Si les conseillers démissionnaires basculent vers une autre formation politique, cette formation deviendrait alors majoritaire, et le maire Fsnc Abdoulaye Sinele pourrait se retrouver à diriger la commune sans majorité. Cette démission intervient six mois après les élections municipales et à quelques jours des élections régionales où le Fnsc est en campagne dans le département du Diamaré à l’Extrême-Nord.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps