[Politique] Financement de la campagne : le parti de Cabral Libii reçoit 49 millions de F CFA

C’est la moitié de la somme que le Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn) a dépensée pour investir ses listes. Comme à la présidentielle de 2018, Cabral Libii se veut transparent. Le leader du Pcrn vient de rendre public, la somme qu’il a reçu de Paul Atanga Nji. L’argent représente le financement de la double élection dont la campagne est en cours pour le moment. Il s’agit pour le candidat malheureux à la présidentielle d’octobre 2018 et tête de liste de son parti pour les législatives dans le Nyong-et-Kellé, de joueur franc jeu avec ses partisans. «Juste à titre d’information, le PCRN a reçu au titre de l’appui financier public à la campagne électorale, la somme de 49 300 000 FCFA. Soit environ la moitié des cautions payées par le PCRN pour déposer ses listes». Ecrit le président du Parti camerounais pour la réconciliation nationale sur son compte Facebook. L’intention ici est d’exprimer son mécontentement. Notamment pour la modicité de l’argent débloqué pour le financement public de la campagne électorale. 1,7 milliard de FCFA de l’Etat Mercredi dernier, soit au quatrième jour de campagne, Atanga écrit un communiqué où il annonce la disponibilité des fonds publics. Sa sortie intervient après les jérémiades des partis politiques en lice, surtout de l’opposition. Le gouvernement Biya vient alors de sortir la somme de 1,7 milliard de FCFA, pour le financement de cette campagne. L’argent est partagé entre une soixantaine de partis politiques qui sont en course. Evoquant le code électoral, le ministre de l’Administration territoriale indique que c’est seulement 850 millions de cette somme qui est débloquée pour la campagne. Ceci, au prorata des les listes qui sont validées par Elecam. Après la publication des résultats, l’autre moitié va être disponible. Chaque parti politique reçoit alors l’argent cette fois-ci proportionnellement au nombre de sièges obtenus.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps