[Politique ]élections régionales,la sanaga maritime en ordre de bataille

C’est ce que l’on peut retenir de la cérémonie de lancement de la campagne en vue de l’élection des conseillers régionaux, élection prévue le 06 décembre prochain sur l’ensemble du territoire camerounais. Cette cérémonie qui s’est déroulée en presque tous les candidats du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) à la Maison du Parti du chef-lieu de la Sanaga Maritime, était présidée par le ministre Ngallè Bibèhè, par ailleurs président de la commission départementale permanent du RDPC pour la Sanaga Maritime qui avait à ses côtés de nombreuses autres personnalités dont la tête de liste du RDPC; le patriarche Louis Yinda et le Préfet de la Sanaga Maritime. Une cérémonie haute en sons et allocations et qui aura également servi de cadre à la collecte des fonds dédiés à une campagne électorale qui se veut de proximité et de respect des mesures barrières édictées – par le Gouvernement. . Allocutions et recommandations La première à monter au créneau aura été la présidente de la section hôte du RDPC, Marinette Yetna qui, dans son mot de bienvenue, dira que cette élection était tant attendue car devant consacrer l’avènement de la décentralisation au Cameroun. Aussi, c’est pour elle une élection historique car la liste du RDPC est conduite par le patriarchej-ouis Yinda qui aura beaucoup fait pour ce département et à qui l’on se devait de rendre l’ascenseur. Puis elle a invité ses camarades du parti à oublier tout ce qui s’est passé lors de l’investiture des candidatures pour voter massivement la liste du RDPC et qu’en le faisant, ils auront contribué au développement de leur département. A sa suite, Joseph Ikong, le chargé de mission numéro 1 de la Commission départementale du RDPC a donné lecture de la circulaire n° 003 du 10 novembre 2020 du Président National du RDPC. Circulaire dans laquelle l’esprit de la campagne est clairement défini. Il s’agit d’une campagne de qualité et de proximité où les candidats et les commissions désignées doivent aller à la rencontre des électeurs de tous bords dans le strict respect des mesures barrières de lutte contre la pandémie du coronavirus édictées par le Gouvernement. Quatre commissions vont travailler d’arrache-pied avant et après le scrutin au niveau national, régional, départemental et communal. Elles seront au contact non seulement des candidats, des. électeurs mais aussi et surtout d’Elecam et de l’organe chargé du contentieux électoral. Après lui, le chargé de mission numéro 2 Yomkil, a donné lecture de la note d’application du Secrétaire National du RDPC relative à la circulaire n°003 du 10 novembre 2020 du Président National. Pour ce dernier, la campagne comme le scrutin doivent se dérouler sous le prisme de la paix et de la préservation de la paix, les différentes commissions étant au cœur de l’animation de la campagne. Puis l’on est revenu aux allocutions avec le message de la Présidente de l’OFRDPC, Yao Aissatou aux femmes de son parti délivré par sa représentante Yvette Yinda. Cette dernière a invité les femmes à être ses messagères auprès des candidats et faire en sorte qu’aucune voix du RDPC ne se perde lors du vote. Elles se doivent de porter ensemble le RDPC au sommet du conseil régional au soir du 06 décembre prochain. Avant sa prise de parole, elle aura mis de l’ambiance dans la salle avant d’être rejointe par la sénatrice Geneviève Tjoues. Celle-ci interviendra plus tard avant le Ministre Ngallè Bibèhè.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App