[Politique] Élections du 9 février : La campagne s'ouvre demain

Les différents partis politiques en lice n’attendent plus que samedi pour déployer leurs différentes stratégies. Ils sont tous prêts à aller à l’assaut des électeurs jusqu’au 8 février 2020 à minuit. Après la publication des listes, place à la campagne. Les différents candidats en lice pour le double scrutin du 9 février prochain vont se déployer à partir de demain sur le territoire national afin de convaincre les électeurs conformément à l’article 87 alinéa 1 du code électoral : « La campagne électorale est ouverte à partir du quinzième jour précèdent le scrutin. Elle prend fin la veille du scrutin ». Au sein des états-majors des partis politiques en course, l’ambiance est vraiment studieuse à la veille du lancement de la campagne. Au Social democratic front (Sdf) on est fin prêt pour aborder les différents électeurs avec une stratégie bien moulée, a précisé Emmanuel Ntonga, le responsable de la région du Centre du parti de la balance : « Nous avons le lancement de la campagne samedi à 10h au siège du parti. On est prêt comme tout le monde. Nous sommes un vieux parti. Malgré l’élimination de notre liste à Yaoundé 6, nous avons une liste à Yaoundé 1er et la liste des législatives que je vais moi-même mener. Nous sommes prêts ». Le parti de John Fru Ndi compte se déployer avec tact pour une élection réussi le 9 février prochain. Au regard de l’importance de ce double scrutin, au Rassemblement démocratique du peuple camerounais(Rdpc), la machine est déjà prête à s’ébranler vers les populations locales. Dans le département des Bamboutos, dans la région de l’Ouest, par exemple, les responsables du parti des flambeaux veulent tout rafler. «Au niveau du département des Bamboutos, on est autour de la délégation départementale avec Emmanuel Nganou Djoumessi. Depuis presque un mois, on tient des réunions stratégiques pour pouvoir lancer la campagne et organiser les élections pour une victoire assez écrasante. La semaine dernière, nous avons mobilisé des ressources financières pour pouvoir lancer la campagne dans le département. La stratégie est déjà peaufinée. Le Rdpc est dans tout le département tant au niveau des élections municipales que législatives », se satisfait l’un des stratèges du parti, Tchoffo Zoteye. Le Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn) de Cabral Libii, ambitionne se positionner clairement sur la nouvelle carte politique. En course tant au niveau de l’élection législative que municipale, des visuels de certains candidats en vedette depuis plusieurs semaines dans les réseaux sociaux témoignent le sérieux de ces scrutins. C’est le dimanche 10 novembre 2019 que le président de le République, Paul Biya, a convoqué pour le 9 février 2020 le corps électoral.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps