[Politique ]élections des maires,les sept maires qui ont damé le pion aux Dames à yaoundé

Régine Amougou Noma, épouse du prédécesseur de Gilbert Tsimi Evouna et Yvette Etoundi disent au revoir respectivement aux mairies de Yaoundé 4 et Yaoundé 5, département du Mfoundi, région du Centre. La bataille des élections des maires a été rude dans le département du Mfoundi à l’issue des élections municipales du 9 février 2020. Les conclusions de la session de plein droit dans la cité capitale renseignent que les deux dames qui présidaient aux destinées de deux mairies parmi les sept que compte Yaoundé quittent le siège. Pas de femme, quatre nouvelles figures L’on constate dans un premier temps que les sept mairies sont occupées par les hommes parmi lesquels trois sont reconduits (Yaoundé 2, 6 et 7) tandis que quatre font leur entrée dans l’exécutif municipal. Tour à tour, il s’agit nommément de Jean Marie Abouna qui vole la vedette à Emilien Andzé Andzé à Yaoundé 1er. A la mairie de Yaoundé 2 à Tsinga, Yannick Martial Ayissi brigue son deuxième mandat, lui qui substituait à Luc Assamba décédé en 2019. A la mairie de Yaoundé 3 au quartier Efoulan, les choses n’ont pas été du côté d’Etienne Otélé Manda, il cède le fauteuil à Lucas Owona de même qu’à la mairie de Yaoundé 4 où Régine Amougou Noma plie bagages et Gabriel Bihina Efila s’installe. Même scénario à la mairie de Yaoundé 5 Yvette Etoundi s’incline devant Augustin Mballa qui arbore l'écharpe tricolore.Du sourire plutôt à la mairie de Yaoundé 6. Après avoir été choisi pour remplacer Paul Martin Lolo décédé, Yoki Onana est élu pour les cinq prochaines années. Pas de changement à la mairie de Yaoundé 7 à NKolbission où Augustin Tamba conserve jalousement sa place.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps