[Politique] Élections 2020 : Vers une triangulaire Rdpc , Undp et Fsnc au nord

Les trois formations politiques font désormais office de grosses pointures dans la région. La publication ce lundi 9 décembre 2019 des listes des partis politiques qui seront en compétition dans la région du Nord laisse désormais entrevoir que seules trois formations politiques vont se battre dans cette région. Il s’agit du Rassemblement démocratique du peuple camerounais de Paul Biya, du Front pour le salut national du Cameroun d’Issa Tchiroma et de l’Union nationale pour la démocratie et le progrès de Bello Bouba. Dans le cadre de la compétition des législatives, le R’dpc et l’Undp affichent complet dans toutes les cinq circonscriptions électorales de la région du Nprd, à savoir, Bénoué-Est, Bénoué-Ouest, Mayo-Louti, Mayo-Rey et Faro. Le Fsnc sera présent dans trois circonscriptions, à savoir le Mayo-Louti, Bénoué-Ouest et Bénoué-Est. En de ces trois principales formations, on retrouvera l’ADD de Garga Haman Adji avec une liste dans la Bénoué-Ouest et l’Afp avec une liste également dans le Mayo-Louti. Dans la Bénoué-Est, le député Rdpc sortant, Aliyoum Fadil croisera le fer avec la liste du Fsnc conduite par Oussoumanou Aman Sa’aly alias Yérima Déwa. Ce dernier, par ailleurs maire sortant de la commune de Pitoa est à la fois candidat à la commune de Pitoa et aux législatives dans la Bénou-Est, circonscription qui couvre les arrondissements de Bîbémi, Lagdo et Pitoa. Face à ces deux formations présentées comme les favoris, on retrouvera la liste Undp. Dans la circonscription électorale de Bénoué-Ouest, même si on va assister à une confrontation à quatre, trois partis ici présentent des grosses pointures, il s’agit de l’Undp avec la députée sortante, Oumoul Ahidjo, le Fsnc avec issa Tchiroma Bakary et le Rdpc, dont, selon nos informations, la liste devrait être conduite par Mamouda Ali, lui aussi député Rdpc sortant. Dans le Mayo-Louti, la jeune Aissatou Dongue, qui conduira la liste de l’Afp devra faire face aux grosses pointures tels l’Undp, le Fsnc et le Rdpc. Pour ce qui est du Mayo-Rey et du Faro, on assistera essentiellement à la bataille Rdpc contre Undp, les deux parties étant les seuls à avoir déposé des candidatures dans ces circonscriptions. Municipales Pour ce qui est des municipales, la configuration de la carte politique de la région du Nord sera toujours définie par les trois grandes formations politiques qui se distinguent en ce moment dans la région. Le parti au pouvoir présente 21 listes dans les 21 circonscriptions électorales que comptent de la région dans le cadre des élections municipales. Il est suivi par l’Undp qui compte 20 listes sur les 21 communes. Le parti de Bello Bouba n’a pas pu présenter une liste dans la commune de Rey- Bouba, ouvrant pratiquement un boulevard pour la réélection de la liste Rdpc dans cette commune. Toujours dans le Mayo-Rey, la confrontation avec l’Undp sera très attendue dans toutes les communes et particulièrement dans la commune de Touboro, actuellement détenue par l’Undp. Face à Céiestin Yandal, le Rdpc entend déployer un grand dispositif pour tenter de reprendre cette commune stratégique au plan économique à l’opposition. Mais pour y parvenir, il faudra faire face aux hommes du maire sortant, Céiestin Yandal qui a récemment sorti le grand jeu en faisant démissionner plus de 470 militants du parti de Paul Biya pour les rangs de l’Undp. Le Fsnc qui arrive en troisième position dans le classement des partis en compétition dans les communes au point de vue du nombre des listes, va fortement contribuer à l’animation de la bataille dans les communes de Garoua 1er, Garoua 2ème, Garoua 3ème, Pitoa et Guider, entre autres. A Garoua 1er, la liste Fsnc sera conduite par son président national, Issa Tchiroma Bakary. Face à lui, l’Undp opposera un certain Alim Pantamy, fils de l’ex-richissime homme d’affaire du même patronyme et le Rdpc présentera Alim Garga, troisième adjoint au maire sortant. Dans la commune de Garoua 2ème, le maire Undp sortant, Ibrahima Barkindo, va devoir défendre lui-même son bilan. Face à lui, la liste Rdpc, aux dernières nouvelles serai conduite par un certain Oumarou alias Sanda Lawan, mais avec des grosses pointures bien connues dans la ville de Garoua, à l’instar du directeur générai de la Sodecoton, Mohamadou Bayero, l’ancien secrétaire général de la communauté urbaine de Garoua, Adamou Babagaroua, le président de la section Rdpoc Bénoué centre 2, Saliou Muller. Ici également, le Fsnc av tenter de jouer les troubler fêtes avec une liste conduite par Ahmadou Issa Mbamsi. Dans la commune de Pitoa, le maire sortant, qui fait office de favoris, devra tout de même croiser le fer avec les listes du Rdpc et de l’Undp, son ancien parti.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps