[Politique] Élections 2020 : Le RDPC et le PCRN de Cabral Libii ont perdu le sommeil à Kribi

Chacune de ces formations politiques multiplient des réunions en rapport avec les élections législatives et municipales prévues le 9 février 2020. Le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) et le Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn) réfléchissent chacun sur les stratégies à mettre sur pied pour convaincre le plus grand électorat, dans la ville de Kribi. Soulignons que c’est la toute première fois, que deux partis politiques vont compétir pour les élections municipales. Le challenge est donc plus grand et selon nos sources, que ce soit à Kribi I ou à Kribi II, le sommeil a quitté les yeux des candidats et des leaders de ces deux partis politiques. «Nous sommes les meilleurs et nous devons encore le prouver», déclare le chef de la délégation permanente du Comité central du Rdpc dans l’Océan, le ministre Jules Doret Ndongo. Celui-ci convie ses camarades du parti à mouiller le maillot. Il est prévu des descentes sur le terrain. Lors desdites descentes, il sera question de mettre fin aux malentendus causés par la phase des opérations d’investiture. Au Pcrn de Cabral Libii, l’état-major agit en sérénité. Clément Roger Brice Mahailet, tête de liste à Kribi I, fait savoir que le parti ne craint pas leurs adversaires politiques, du parti au pouvoir. «C’est une grande première. Le Pcrn est le premier parti à affronter le RDPC à Kribi. Pour nous, c’est déjà un grand pas. Et sur le terrain, nous aurons des arguments », déclare-t-il.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps