[Politique] Douche froide pour le MRC à Maroua

Le parti de Maurice Kamto est en perte de vitesse dans le chef lieu de la région de l’Extrême du Cameroun. En effet, 11 militants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun(MRC), dans la circonscription politique de Maroua 1er ont décidé de quitter le bateau. La démission du responsable communale est contenue dans une correspondance officielle datée du 25 décembre 2019. Mouhctar Hamadou, en sa qualité de responsable du parti de Maurice Kamto à Maroua 1er a décidé de claquer la porte du fait de certaines frustrations contenues dans sa lettre de démission officielle. Il se décharge non seulement de ses responsabilités et quitte le bateau. Démission simultanée Mouhctar Hamadou s’en va et simultanément, d’autres jeunes militantd l’ont suivi. Il s’agit d’une dizaine de militants qui ont décidé de suivre leur ex-responsable communal du MRC. Motifs Les 10 dénoncent pêle-mêle le récapitulatif des dépenses de Maroua 1er, le « faux rapport sur la finalité des constitutions des dossiers de candidature de Maroua 1er », l’ingérence de certains membres du bureau de Maroua 3ème dans tout l’ensemble de la région. Et aussi « le cumul des postes dans le but d’avoir le pouvoir pour s’ingérer dans les affaires des autres communes », ainsi que la violation des statuts du parti. De bonnes sources, l’on annonce d’autres défections dans les prochains jours. Un véritable coup dur pour Maurice Kamto.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps