[Politique] Donga-Mantung : l'ANDP se fait rouler

La formation politique a découvert devant le conseil constitutionnel qu’elle n’était pas en lice dans cette circonscription électorale dans le cadre des législatives. L’histoire se répète pour le parti politique de Hamadou Moustapha. Les acteurs et l’institution sont cependant différents. En effet, l’Alliance nationale pour la démocratie et le progrès (Andp) a été déboutée ce lundi 24 février 2020 par le conseil constitutionnel après l’introduction d’un recours demandant l’annulation des élections dans la circonscription électorale de Donga-Mantung Ouest dans la région du Nord-Ouest. Le motif de ce recours reposait sur l’absence des bulletins de vote de cette formation politique dans les bureaux de vote le 9 février dernier. Une surprise attend toutefois l’Andp. En effet, c’est séance tenante que le parti politique apprend qu’il n’était pas en lice pour les législatives dans cette circonscription électorale. Selon Me Atangana Amougou, l’avocat d’Elections Cameroon, la liste de ce parti politique avait été rejetée par le Conseil électoral, pour non-respect de l’aspect genre. Un fait dont la formation politique n’aurait pas été notifié selon son conseil. Plus complexe encore, l’Andp a reçu 1000 bulletins de campagne d’Elections Cameroon dans le cadre des deux semaines de campagne. Une situation que n’a pas prise en compte le Conseil constitutionnel, qui a rejeté la demande pour défaut de qualité. Bis repetita Cette affaire intervient alors que l’Alliance nationale pour la démocratie et le progrès a déjà vécue une situation similaire. L’on se rappelle en effet, que la formation politique avait été interdite par le préfet du Mbam et Inoubou de faire campagne. Il a fallu des concertattons-entre la hiérarchie de l’Andp et Elecam pour découvrir que la liste de ce parti à Bafia, dans le cadre des municipales, avait été rejetée après un recours introduit par le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) durant le contentieux préélectoral. La formation politique avait assuré à cette époque, ne pas avoir été notifiée de la tenue de cette audience par le tribunal administratif.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps