[Politique] Dialogue national : Me Ndoki se dit pessimiste

La militante du parti de Maurice Kamto depuis le fond de sa cellule estime que cette initiative sera improductive. Le Grand dialogue national à son avis ne va pas militer pour le retour de la paix dans le Noso. «Cette initiative de dialogue a très peu de chances de ramener à la paix», estime Me Ndoki. Depuis sa cellule, l’avocate, membre du directoire du Mrc dit ses espoirs de voir la paix dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Cependant, l’opposante pense que les dés sont pipés dans le « Grand dialogue national » convoqué par Paul Biya. Me Ndoki doute de la neutralité du Pm Selon elle, l’amorce est faussée. Me Ndoki s’explique en ces termes: «Décider d’entamer le dialogue à Yaoundé avec l’actuel Premier ministre qui préside les pourparlers n’est pas souhaitable si l’on veut instaurer la confiance entre les parties. Tel qu’il est décrit et organisé aujourd’hui, cette initiative de dialogue, nous devons le dire, a très peu de chances de nous ramener à la paix». La reconnaissance de Me Michèle Ndoki aux partenaires «Mes compatriotes, allons chercher l’espoir. Donc, c’est enfin arrivé. Nous sommes passés d’un appel à la guerre à un appel au dialogue. Merci, aux Nations-Unies, à l’Union Européenne, à l’Union Africaine et au Africa Forum. Ces institutions engagées à accompagner le Cameroun à sortir de cette impasse», écrit-elle.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps